Le consulat de France à Oran enregistre un nombre important des cas de Covid. 50% de son personnel a été touché par la pandémie. La représentation diplomatique a d’ailleurs décidé  d’annuler les festivités prévues pour célébrer la journée du 14 juillet. 

Éclipsé de l’actualité par la guerre en Ukraine, le coronavirus connait un rebond inquiétant ces derniers jours, alors que la population mondiale croyait s’en être débarrassé. En Algérie et dans différents pays, le nombre des contaminations reprend subitement l’ascenseur vers le haut. Certains spécialistes parlent d’ailleurs d’une nouvelle vague de la pandémie qui avait fait des milliers de victimes, un peu partout dans le monde, en 2020 et 2021.

Dans certains pays, on n’écarte pas l’éventualité d’un retour à un dispositif de veille et de sécurité sanitaire, en matière de lutte contre la Covid-19, pour éviter toute mauvaise surprise. On n’en est pas encore là, mais la vigilance doit être de mise.

C’est d’ailleurs pour éviter une éventuelle propagation du virus, que le consulat de France à Oran a décidé d’annuler toutes les festivités prévues pour la célébration de la journée du 14 juillet. Et ce après que la représentation diplomatique ait enregistré plusieurs contamination au sein de son personnel.

Le consulat de France à Oran sera t-il fermé ?

Selon le journal arabophone El Khabar, qui rapporté l’information lundi 11 juillet, citant des sources une source du consulat, plus de 50 % de l’effectif de l’établissement a été contaminé par le coronavirus.

Selon la même source, la situation n’est pas aussi dramatique que cela puisse paraitre, dans la mesure où aucune des personnes touchées n’a connu des complications. Mieux vaut prévenir que guérir, cependant. C’est dans cette optique que le consulat de France à Oran a décidé de faire l’impasse sur la fête nationale du 14 juillet.

Il n’est d’ailleurs pas à écarter que la représentation diplomatiques française ne ferme complètement ses portes dans les tous prochains jours, et ce, afin d’épargner les autres agents mais aussi les citoyens. Le consulat pourrait, en outre, réduire ses prestations en attendant que la situation sanitaire se stabilise à l’intérieur de ses locaux.

Lire aussi – Visa France : quand VFS Global mène la vie dure aux étudiants algériens