Une importante quantité du livre du Saint Coran aux couleurs de l’homosexualité a été saisie dans la wilaya de Biskra, au nord-est du Sahara algérien, ont indiqué, lundi 27 juin, les services de sécurité dans un communiqué.

Le drapeau arc-en-ciel, adopté par les homosexuels, a pris des galons dans les pays européens et en Amérique. Les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, trans (LGBT) ont d’ailleurs une journée internationale qui coïncide avec le 17 mai de chaque année. Lors de cette journée, en France à titre d’exemple, les clubs du championnat de Ligue 1 et Ligue 2 de football arborent des maillots arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie.

En revanche, dans les pays musulmans, ces couleurs sont jugées contraires à la foi musulmane et à la morale publique. D’ailleurs, les personnes homosexuelles, hommes et femmes, dissimulent leur orientation sexuelle pour éviter l’hostilité et les fortes pressions sociales.

Comment se fait-il alors que des livres du Coran aux couleurs LGBT se trouvaient dans la wilaya de Biskra ? C’est un fait qui suscite des questionnements.

81 livres découverts et détruits

Cette affaire a éclaté, suite à des informations parvenues aux brigadiers de la police locale, faisant état de l’existence de livres du Coran aux couleurs de l’homosexualité, qui circulaient au niveau de cette wilaya située aux portes du grand Sahara.

Soutenus par des éléments de la direction du commerce, les agents des services de sécurité se sont déployés sur le terrain et ont multiplié les inspections. Au bout de quelques jours d’investigations, ils ont découverts ces livres qui étaient en fait exposés pour la vente au niveau de certaines librairies de la ville.

81 livres ont été ainsi récupérés par les brigadiers, a indiqué un communiqué de la direction de la sûreté de la wilaya. Sur décision de la direction des Affaires religieuses de la même wilaya, ces livres ont été ensuite détruits, lit-on dans le communiqué.