Suite aux grèves qui paralysent les aéroports de plusieurs pays, les doléances se multiplient quant aux services prodigués aux clients. C’est le cas de Dj Snake, qui a dénoncé sur Twitter la perte de ses bagages par la compagnie aérienne britannique, Virgin Atlantic.

DJ Snake a perdu ses bagages à la suite d’un voyage à bord d’un avion de Virgin Atlantic. Il s’est résolu à prendre son mal en patience pendant 15 jours, avant de dénoncer la compagnie aérienne britannique dans un tweet. « Donc Atlantic a perdu mon sac il y a 2 semaines et ne peut toujours pas me dire où il se trouve. WTF ! ? », a lancé le célèbre DJ français d’origine algérienne. Et d’ajouter sur un ton impératif : « Besoin de mes sacs maintenant ».

Le tweet de la star mondiale a été largement relayé et commenté par les internautes. Ce qui a amené la compagnie aérienne Virgin Atlantic à adresser un message d’excuse à DJ Snake, l’invitant par la même occasion à fournir son numéro de réclamation.

« Je suis désolé que vous soyez toujours en attente d’une mise à jour. N’hésitez pas à envoyer votre numéro de réclamation par messagerie directe et nous serons heureux de voir si nous pouvons vous fournir d’autres informations », peut-on lire dans un tweet émis, le 8 juillet, par la compagnie britannique.

Chao estival dans les aéroports

Les compagnies aériennes peinent toujours à décoller, et ce, malgré la levée des restrictions liées à la pandémie. Elles sont en effet confrontées à des situations inédites. En plus des grèves, les transporteurs aériens font face à une pénurie de personnel qualifié dans les aéroports, pour faire face à la récente augmentation du trafic de passagers.

Délais d’enregistrement allongés, longues files d’attente, retards et annulations de vols : les voyageurs sont aux premières loges pour constater le chaos qui règne  dans la plupart des aéroports du monde entier.

Mais, le phénomène le plus récurrent ces derniers jours, c’est surtout le blocage et la perte de bagages des voyageurs au niveau des aéroports. A titre d’exemple, selon les autorités françaises, « près de 35 000 bagages » sont restés à l’aéroport de Paris, a indiqué, vendredi, le ministre délégué aux Transports, Clément Beaune, au micro de BFM TV.

Selon la même source, plus de 20 000 bagages attendent encore d’être restitués à leurs propriétaires. Les explications avancées sont liées au mouvement de grève observé à l’aéroport de Paris-CDG et à une panne du système informatique d’enregistrement des bagages.