Un ressortissant algérien, accusé de violence contre sa compagne, a été arrêté au niveau de l’aéroport de Toulouse, samedi 23 juillet, à sa descende d’un avion en provenance de l’Algérie, où il avait passé près de trois semaines. 

Cet émigré algérien était recherché après que sa femme ait déposé une plainte contre lui. Enceinte de six mois, cette dernière l’accuse de l’avoir violentée. Elle a affirmé, selon des déclarations rapportées par le journal français L’indépendant, que son compagnon avait tenté de la jeter par dessus le balcon de leur logement situé à Perpignan, au sud de la France.

Les faits remontent au 3 juillet dernier, a-t-elle soutenu. Depuis le jeune homme n’a plus donné de signe de vie et la police s’est lancée à sa recherche. Il s’est révélé que le mis en cause avait décidé d’entrer en Algérie pour passer quelques jours de vacance. Sa compagne  soutien cependant qu’il a continué à la menacer avec des messages qu’il lui envoyait régulièrement.

Accusé de violences contre sa compagne

La jeune femme, qui a décidément pris très au sérieux ces menaces, a décidé de se protéger en informant la police qu’elle fait l’objet de menaces. Les services de sécurité guettaient ainsi le retour du jeune algérien en France pour l’appréhender. Chose qui a été faite samedi 23 juillet.

Les enquêteurs ont eu vent en effet qu’il se trouvait à l’aéroport de Toulouse. Une équipe s’est ainsi dépêchée sur les lieux où elle a pu mettre la main sur le jeune homme à sa descente de l’avion. Il ne s’attendait certainement pas à ce que cette affaire prenne cette allure. Conduit ensuite à Perpignan, il a été placé en garde à vue et devrait comparaître au tribunal ce mardi 26 juillet.

Lire aussi : Expulsion d’un Algérien : Darmanin bafoue la séparation des pouvoirs