Une Algérienne, âgée de 39 ans, a été libérée du joug de son compagnon qui la retenait, depuis 2019, dans un appartement de la rue de la Moselotte, dans le quartier du Champ-le-Bœuf, à Laxou, commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle. Le conjoint a été interpellé par la police et présenté devant un juge.

Ce couple, marié en Algérie, a un enfant de 4 ans, scolarisé. Les enseignants n’auraient jamais vu la mère déposer son fils à l’école. L’homme, sans emploi suite à la faillite de son agence de voyages, a séquestré son épouse au sein de leur domicile conjugal car celle-ci se préparait à divorcer.

L’époux, âgé de 53 ans, qui serait sujet à des crises de jalousie incessantes, a menacé sa femme avec un couteau avant de lui interdire toute communication avec l’extérieur, révèle le média actu.fr.

Libérée grâce à des passants

Mercredi 29 juin aux alentours de 10h, précise la même source, la victime est parvenue à alerter les passants en appelant à l’aide depuis le balcon de son appartement, situé dans le quartier Champ-le-Bœuf à Laxou. Un riverain prévient alors les pompiers.

Arrivés sur place, les sapeurs-pompiers constatent que la porte de l’appartement est verrouillée à clés. Ils n’avaient d’autre choix que de déployer la grande échelle pour libérer la femme et son enfant, depuis le balcon.

L’époux placé sous contrôle judiciaire

Interpellé par la police, le quinquagénaire tente de minimiser les faits. Selon le procureur de la République, la femme vivait confinée depuis 2019. Son conjoint l’aurait également privé de téléphone portable et ne l’aurait laissé sortir que sous «sa surveillance».

Poursuivi, l’homme a été déféré devant un juge des libertés et de la détention, le 30 juin. Il a été placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de se présenter au domicile conjugal. Son audience est prévue le 2 septembre 2022.

Lire aussi – USA : une Algérienne privée de son fils lance un cri de détresse