Une information véhiculée par certains médias faisant état de l’interdiction des autorités algériennes aux journalistes marocains de couvrir les Jeux méditerranéens, prévus à partir de samedi 25 juin dans la ville d’Oran, a été largement partagées sur les réseaux sociaux.

Les Jeux méditerranéens d’Oran seront lancés samedi 25 juin. Les délégations participantes sont arrivées tour à tour cette semaine. Des membres de la délégation marocaine ont débarqués mercredi 22 juin, à Oran.

Ce premier groupe composé de 99 membres, s’est envolé ce mercredi matin à 9h, depuis l’aéroport Mohammed V de Casablanca, vers Tunis où il a fait escale, avant de prendre, à 17h00, un deuxième vol vers la ville d’Oran.

L’accueil chaleureux de la délégation marocaine a-t-il fait des mécontents ?

Les marocains ne pouvait pas s’envoler directement vers l’Algérie à cause de la fermeture de l’espace aérien algérien au Maroc, suite au gel des relations diplomatiques entre les deux pays.

L’arrivée de la délégation marocaine a été très attendue, non seulement en Algérie, mais aussi ailleurs. Certains prédisaient des incidents à l’arrivée des sportifs marocains à cause des hostilités diplomatiques entre l’Algérie et le Maroc.

Finalement, ces derniers ont été chaleureusement accueillis et cela de l’avis même des membres de la délégations et leurs accompagnateurs.

La chaine i24NEWS, la source de l’intox

Cet accueil chaleureux réservé aux marocains a décidément fait des mécontents. Déçus, certains d’entre eux sont allés ainsi jusqu’à inventer des fausses informations. L’une d’elle affirme que des journalistes marocains, partis pour couvrir l’événement sportif, ont été bloqué à Alger et ont été empêchés par les autorités algériennes de rejoindre Oran.

Il suffit de connaitre la source mère de cette information qui n’est finalement pas une pour conclure qu’il ne s’agit que d’une intox. C’est en fait la chaîne de télévision basée en Israël, i24NEWS, qui a révélé « ce scoop » repris ensuite par certains médias du Royaume.

Ce que l’on sait sur cette affaire

Que peut-on attendre d’un média israélien citant l’Algérie ? Il est clair qu’il ne dira pas du bien. C’est le cas, en effet, cette fois encore. Il est vrai que des journalistes marocains se trouvent à l’aéroport. Mais contrairement à ce que soutient cette chaîne, ces derniers n’ont pas d’accréditations. Leurs confrères qui en possèdent sont déjà à Oran.

Cinq journalistes seulement sont bloqués à l’aéroport d’Oran, étant donné qu’ils ne sont pas accrédités pour couvrir cet événement sportif, indiquent des sources très au fait de cette affaire. Cela en attendant peut-être une réaction de la part des autorités algériennes.