Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, n’a pas tardé à réagir après le tremblement de terre qui a secoué, dans la soirée de dimanche 26 juin, la wilaya d’Oran. Quelques minutes à peine après la première secousse tellurique enregistrée, Tebboune a envoyé un message pour s’enquérir de la sécurité de la population locale. 

Une secousse tellurique de magnitude de 5.1 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistrée dimanche 26 juin, à 20h 17, à Oran, a indiqué un communiqué du Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique (CRAAG). Selon la même source, l’épicentre de la secousse a été localisé à 12 km au nord de Gdyel, commune de la wilaya d’Oran, dans le nord-ouest de l’Algérie.

Le chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune a été parmi les premiers à réagir à cette catastrophe naturelle qui n’a heureusement pas fait de dégât, selon la protection civile. Quelques minutes après le séisme, le président de la République a adressé un message pour exprimer ses souhaits de quiétude aux habitants de la ville d’Oran

« Puisse Allah entourer Oran et ses habitants de quiétude et de sécurité, et les prémunir de tout mal suite à ce tremblement de terre », a écrit en effet le président de la République sur son compte Twitter. Et d’ajouter : « Merci d’avoir fait honneur à l’Algérie et de la généreuse hospitalité à ses invités ».

Deux autres tremblements de terre enregistrés

Notons par ailleurs que la wilaya d’Oran a été secouée dans la même soirée par deux autres secousses. D’une magnitude de 3.1 et de 4.0 degrés sur l’échelle ouverte de Richter, ces deux tremblement de terre ont été enregistrés respectivement à 20h 59 et à 21h 34 toujours dans le même endroit, à savoir au nord de la commune de Gdyel.

Il y a lieu de signaler que ces tremblements de terre n’ont également pas fait de dégâts notables. La population locale a été cependant prise de panique.