Un migrant algérien, âgé de 29 ans et originaire de la wilaya de Bejaïa, a été retrouvé mort en Espagne, après une tentative d’immigration clandestine qui s’est soldée par le naufrage de son embarcation de fortune en mer. Sa dépouille a été découverte la fin de la semaine dernière dans la morgue d’un hôpital espagnol.

La famille de B. Abdelkader est restée plus de mois sans nouvelles. Il aurait ainsi pris la mer à destination de l’Espagne vers la fin de l’année dernière. Ses parents ont multiplié les démarches et les contacts afin de connaitre son sort. En vain.

La triste nouvelle leur est parvenue il y a deux jours, après la découverte de son corps au niveau de la morgue d’un hôpital espagnol, a indiqué le journal arabophone Echorouk qui a rapporté l’information samedi 16 juillet.

Il va sans dire que cette nouvelle est tombée tel un couperet, non seulement sur la famille et les proche du défunt, mais également sur toute la population de la wilaya de Bejaia et plus particulièrement celle de la localité de M’cisna, dans la daïra de Seddouk dont il originaire.

Porté disparu depuis 9 mois

Il est clair que cette tragédie a jeté l’émoi sur toute la région. Selon toujours la même source, l’entourage de la victime est soumis à une autre douloureuse épreuve. Celle d’attendre le rapatriement de la dépouille du jeune homme pour être enterré dans sa terre natale. L’attente risque en effet d’être longue sachant que les formalités peuvent durer un bon bout de temps.

Notons que plusieurs jeunes et moins jeunes algériens sont toujours portés disparu après avoir tenté de rejoindre l’autre coté de la méditerranée à travers l’émigration clandestine. Un phénomène qui ne cesse de prendre de l’ampleur et d’endeuiller des dizaines de familles en Algérie.

Lire aussi – Emigration clandestine : l’histoire tragique de deux frères algériens