Un journaliste d’origine algérienne a perdu un procès qu’il avait intenté contre la chaîne BBC, dans laquelle il travaille pourtant depuis plus de 10 ans. Ahmed Rouaba a poursuivi la BBC pour discrimination raciale présumée en 2021 suite des faits qui se sont déroulés en 2020.

Ahmed Rouaba est un journaliste algérien qui a rejoint le département du service arabe de la BBC World Service en septembre 2012. Si les choses se sont plutôt bien passées pour lui, ce n’était pas le cas ensuite. C’est du moins ce qu’il a soutenu. Il a affirmé lors de son procès que des rédacteurs lui avaient mené la vie dure durant les six dernières années.

La goutte qui a fait débordé le vase est une réunion de rédaction tenue en novembre 2020. Ce jour là, le journaliste, âgé d’une cinquantaine d’années, auquel ses collègues lui reprochent son tempérament « intempestif » a parlé en arabe algérien. Chose qui n’a pas été du gout des présents qui lui ont demandé alors de s’exprimer en arabe classique.

« La BBC n’a rien fait pour me protéger ».

Ahmed Rouaba a tenté alors d’expliquer son choix. Il l’a fait cependant « violemment » selon ses collègues. Certains d’entre eux ont alors lâché des propos qui ont fâché le journaliste algérien. Il a été traité notamment de bédouin. Ce dernier, qui estime que c’était le point culminant d’une « campagne de discrimination systématique », a décidé de déposer plainte contre la BBC.

Devant le juge, le plaignant a affirmé qu’il a été « harcelé et intimidé pendant des années par deux éditeurs et leur clique ». Ces derniers, a t-il soutenu, « ont fait des commentaires racistes à mon égard et m’ont menacé. Ils ont également déposé une série de fausses réclamations contre moi afin de me licencier ». Ajoutant que « la BBC n’a rien fait pour me protéger de l’intimidation et des abus raciaux ».

Le juge n’a cependant pas accepté la plaine estimant que celle-ci a été déposé dans le tard.