Le tribunal correctionnel de Dar El Beida a reporté pour la troisième fois, le procès de l’affaire « Future Gate » dont est poursuivie Numidia Lezoul et plusieurs autres influenceurs. Les accusés devront attendre le 9 juin prochain, pour être fixés sur leur sort.

Ce nouveau report est dû à l’absence pour des raisons de santé, de l’accusée Souad. A, ex parlementaire et mère de l’accusé principal  Oussama. A. Le juge a d’ailleurs, souligné l’impossibilité de tenir la séance sans la présence de l’accusé. Il a affirmé par ailleurs, que si son absence persiste, le tribunal prendra les mesures légales adéquates.

Le sort de Numidia Lezoul et ses co-accusés ne sera pas connu ce jeudi. Ils devront attendre encore, la semaine prochaine, soit le 9 juin 2022. Les mis en cause dans l’affaire dite « Future Gate » se sont présentés ce jeudi, mais  le procès tant attendu n’a finalement, pas eu lieu aujourd’hui. Il a été une nouvelle fois, reporté pour une semaine. Le tribunal correctionnel de Dar El Beida a ainsi décidé de renvoyer la séance pour 9 juin.

Troisième report du procès

La décision du report est intervenue en raison de l’absence de la mère du principal accusé, dénommée Souad. A. La même raison a été  retenue la semaine dernière. Le procès a été reporté une première fois, à la demande du tribunal qui avait réclamé la désignation d’un représentant légal de l’entreprise accusée en sa qualité de personne morale.

Pour rappe, les influenceurs connus tels que Numidia, Rifka et Stenley sont accusées d’être impliquées dans une affaire d’escroquerie aux visas d’études. « Future Gate » est une société fictive, qui a escroqué plus de 75 étudiants souhaitant poursuivre leurs études à l’étranger. Au total, 14 personnes sont poursuivies dans cette affaire.

Numidia Lezoul, Rifka et Stanley sont en détention provisoire depuis janvier dernier. L’accusée mineure Inès Abdelli est mise sous contrôle judiciaire. Leurs demandes de libération ont été déjà rejetées par le tribunal.