Chems-Eddine Hafiz, recteur de la Grande Mosquée de Paris, a été promu officier de la Légion d’honneur, jeudi 14 juillet, à l’occasion de la célébration de la fête nationale en France. Une distinction qui s’ajoute à d’autres décorations qui lui ont été attribuée durant sa carrière. 

Chems-Eddine Hafiz est un avocat franco-algérien. Il est né en 1954 à Alger. Après avoir obtenu son diplôme, il devient avocat à la Cour d’Alger. C’est en France cependant qu’il a fait le gros de sa carrière. Il a occupé en effet plusieurs postes avant de devenir le recteur de la Grande Mosquée de Paris, le 11 janvier 2020.

Auparavant, il était conseiller de la même mosquée. Il était également membre du bureau exécutif du Conseil français du culte musulman (CFCM). Très actif dans le domaine religieux et des droits de l’homme, il a participé à la création de plusieurs associations pour la défense des droits de l’homme et de lutte contre le racisme en France.

Il a fondé ainsi l’Association des avocats algériens de France qui regroupe des avocats originaires d’Algérie, l’Association la fraternité du barreau de Paris, l’association Les Vendredis de la Connaissance pour ne citer que celles-ci.

Plusieurs distinctions de reconnaissance

Chems-Eddine Hafiz a également défendu une multitude de causes justes relatives au racisme dont ont été victimes des Algériens et des membres de la communauté musulmane établie en France.

Ces activités lui ont valu plusieurs distinctions de reconnaissance. En 2003, il a été décoré chevalier de l’ordre national du Mérite, puis chevalier de la Légion d’honneur en 2007 et Officier de l’ordre national du Mérite en 2012.

Jeudi 14 juillet 2022, Chems-Eddine Hafiz a été promu officier de la Légion d’honneur. Cette distinction, qui figure dans un décret paru mercredi 13 juillet au Journal officiel, est attribuée aux personnes ayant des mérites éminents dans l’exercice, pendant au moins 20 ans, d’activités au bénéfice de l’intérêt général.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris a été d’ailleurs parmi les invités d’honneur au traditionnel défilé militaire du 14-Juillet sur les Champs-Elysées à Paris.

Lire aussi : L’islamologue franco-algérienne Kahina Bahloul dans le top 40 des Femmes Forbes