Le procès de la fameuse affaire « Future Gate » est enfin, ouvert ce jeudi 9 juin 2022. Le dossier impliquant Numidia Lezoul et plusieurs autres influenceurs ne cesse de connaitre de nouveaux rebondissements. Le principal accusé Oussama. K a tout simplement, accusé Numidia et ses amis influenceurs de « chantage ».

L’instagrameuse la plus populaire en Algérie s’est retrouvée ce jeudi, accusée de chantage par le patron de la société fictive « Future Gate ».  Numidia Lezoul a pris la parole devant la cour pour défendre ses intérêts.

Devant le juge, Numidia Lezoul a récusé toutes les accusations de chantage que lui reproche le principal accusé. Elle explique qu’au début, on lui a fait croire qu’elle victime dans l’affaire avant de se retrouver en prison.

« J’ai passé 5 mois en prison pour un crime que je n’ai pas commis. Comment puis-je blanchir de l’argent et être accusée de fraude avec quelqu’un que je ne connais pas ! » S’est-t-elle exclamé. Numidia Lezoul pense qu’elle est « victime des médias », assurant qu’elle n’a rien à voir dans cette affaire.

Numidia Lezoul a resilié le contrat

L’influenceuse algérienne qui se dit « patriote », précise qu’elle avait signé « un contrat avec l’agence qui a traité avec Oussama Rezzaki ». Numidia affirme donc, que c’est l’agence qui s’occupe de ses droits d’image qui a tout conclu avec la société « Future Gate ».

« J’ai cherché des informations sur la société et j’ai trouvé que des chaînes de télévision lui faisaient de la publicité.  Cela m’a rassuré », indique-t-elle encore. Avant d’ajouter que le contrat qui la liait avec l’agence a été résilié en septembre avant le début de la polémique « Future Gate ».

L’influenceuse algérienne affirme que les échos lui parvenant disaient que l’entreprise ciblait les étudiants, « j’ai donc demandé à mon agence de résilier le contrat immédiatement », a déclaré Numidia devant le juge.

Il est à noter que ce procès très médiatisé, est attendu par des milliers de fans des influenceurs. Il est peut être l’un des procès les plus médiatisés de l’histoire de l’Algérie.