Le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar, aurait déjà entrepris les démarches pour changer sa nationalité sportive. Mieux, le joueur aurait déjà obtenu son passeport algérien. 

Lors de sa dernière conférence de presse, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a affirmé que de nouveaux joueurs binationaux renforceront l’équipe algérienne très prochainement. Plusieurs noms ont été avancés. L’un d’eux n’est autre que le milieu de terrain de l’Olympique Lyonnais, Houssem Aouar.

Seulement, ce denier a déjà porté le maillot tricolore de l’équipe de France. C’était en octobre 2020, face à l’Ukraine, en match amical. Houssem Aouar, qui n’a plus été rappelé par l’entraîneur des bleus, Didier Deschamps, et qui aurait décidé dès lors d’opter pour l’Algérie, se voit donc dans l’obligation de changer sa nationalité sportive.

Le joueur s’est montré assez réticent au début. Car, il craignait la réaction du public algérien. La dernière visite effectuée dernièrement dans sa ville natal à Béni Saf, dans la wilaya de Ain Timouchent, à l’ouest de l’Algérie, l’a rassuré. D’où sa décision d’entreprendre les démarche afin de concrétiser son vœu qui est également celui des milliers d’Algériens.

Un renfort de choix pour l’Algérie

Aux dernières nouvelles, Houssem Aouar aurait retiré son passeport algérien. Un fait qui constitue un indice et pas des moindres pour l’arrivée imminente de cet élément en équipe nationale algérienne. Peut-être même dès le prochain stage prévu le mois de septembre 2022.

Si cela se concrétise, les Verts bénéficieront d’un renfort de choix. Houssem Aouar n’est plus à présenter. C’est un joueur pétri de qualités. Et ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’il est convoité par plusieurs clubs européens.

Le meneur de jeu lyonnais, faut-il le signaler, se trouve actuellement sur les radars de plusieurs clubs huppés d’Europe. Il sera certainement d’un grand apport pour la sélection algérienne.

Lire aussi : Youcef Belaili provoque une vaste polémique au Qatar