Youcef Atal, Andy Delort et Bilal Brahimi ont été retenus par l’OGC Nice pour affronter, jeudi 18 août, le Maccabi Tel Aviv, à Israël, dans un match comptant pour les barrages de la Ligue Europa Conférence. L’autre international algérien niçois, Hicham Boudaoui, a été dispensé du voyage pour cause de blessure. 

L’OGC Nice a rendue publique, ce mardi 16 août, la liste des joueurs concernés par le match aller des barrages de la Ligue Europa Conférence, prévu jeudi 18 août, face à Maccabi Tel Aviv, en Israël. Trois internationaux algériens y figurent. Il s’agit de Youcef Atal, Andy Delort et Bilal Brahimi. Hichem Boudaoui est quand à lui déclaré forfait à cause d’une blessure.

Ce dernier, il faut dire, peut s’estimer heureux par rapport à ses trois coéquipiers qui se retrouvent dans une situation pour le moins inconfortable. Ils risquent en fait tout bonnement d’avoir une partie du public algérien sur le dos. En effet, il est bien connu que les déplacements des sportifs algériens en terre israélienne est mal vu. Il est même considéré comme une « trahison ».

Les trois joueurs dans de sales draps

Hicham Boudaoui en sait d’ailleurs quelque chose, lui qui a été descendu en flamme et traité de tous les noms d’oiseau, en octobre 2020, lorsqu’il s’est déplacé avec son club, l’OGC Nice en Israël où il avait affronté un club local dans le cadre de l’Europa Ligue. Il avait alors beau essayé d’expliquer que la décision ne tenait pas à lui, en vain. Certains supporteurs algériens ne voulaient rien savoir. La famille du joueur a intervenu d’ailleurs pour tenter de calmer les esprits.

L’on se rappelle en outre que les sportifs algériens, ayant boycotté les matchs et les compétitions en relation avec ce pays, ont été traité comme de véritables héros. C’est dire que Andy Delort, Youcef Atal et Bilal Brahimi risquent tout bonnement gros à cause de ce déplacement.