Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a donné des instructions pour l’ouverture de nouvelles lignes aériennes et maritimes vers l’Europe et l’Afrique. Le programme des compagnies nationales – Air Algérie, Tassili Airlines, Algérie Ferries – est donc appelé à se renforcer. 

Le président de la République a insisté, ce dimanche, lors du Conseil des ministres, sur la nécessité de renforcer les flottes aériennes et maritimes algériennes et sur l’ouverture de plus de lignes vers les pays africains et européens.

Il est clair que ces instructions ne sont pas suivies d’un effet immédiat. Mais, elles devraient être appliquées très prochainement. Pour le moment, on ne sait pas encore si le renforcement des vols et des traversées maritimes se traduira cet été en raison de la forte demande des passagers.

Les ressortissants algériens en Europe et en Amérique du Nord souffrent le martyr pour trouver une place vers l’Algérie. Les scènes de pagailles et de longues files d’attente, devant les agences commerciales d’Algérie Ferries et d’Air Algérie à l’étranger, ont fait couler beaucoup d’acre et de salive.

Un nouveau programme spécial ?

Cette nouvelle hausse du nombre de voyages internationaux, si elle arrive à se concrétiser, constituera une véritable bouffée d’oxygène pour les membres de la diaspora. En ce début de saison estivale et à quelques jours de l’Aïd al-Adha, la plupart des ressortissants algériens cherchent un moyen de rentrer au bled.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le président algérien donne ces instructions. Il avait déjà ordonné une hausse du nombre des vols et des traversées en prévision de l’été. Un programme spécial été 2022 a été d’ailleurs lancé, mais force est de constaté que l’offre demeure insuffisante.

Concernant le renforcement de la flotte des compagnies nationales de transport aérien et maritime, Tebboune avait donné, le 9 mai dernier, son feu vert pour l’acquisition de 15 nouveaux avions ainsi que des navires de transport de voyageurs, de marchandises et de céréales.