La compagnie aérienne algérienne, Air Algérie, desservira l’aéroport de Montpellier cet été. Elle a en effet programmé quatre liaisons par semaines depuis l’aéroport de cette ville à destination d’Alger et d’Oran. Une nouvelle qui ne pourra que réjouir les ressortissants algériens établis dans cette région et ses environs. 

Air Algérie a vu son programme de vols se renforcer considérablement en prévision de la prochaine saison estivale. Elle a été autorisée ainsi à effectuer plus de 200 nouveaux vols sur de différentes destinations.

La part de lion de ces nouvelles dessertes a été attribuée pour la route entre la France et l’Algérie. Chose logique quand on sait que la grande partie de la communauté Algérie se trouve dans ce pays.

Ainsi, en plus des nouveaux vols qu’elle aura à effectuer sur des routes qu’elle desservait déjà, Air Algérie a ouvert plusieurs nouvelles liaisons. Elle a ainsi renoué avec des aéroport vers lesquels elle n’avait pas opéré depuis 2020 à cause de la crise sanitaire.

Deux vols hebdomadaires vers Alger et deux autres vers Oran

C’est le cas de l’aéroport de Montpellier que la compagnie aérienne algérienne retrouvera dès cet été. Air Algérie a prévu en effet quatre navettes par semaine de et vers cette ville. Elle assurera deux vols hebdomadaires vers Alger et deux autres vers Oran et ce à partir du 29 juin jusqu’au 29 octobre 2022.

Les vols sur les deux lignes seront assurés tous les vendredi et mercredis en aller et retour. Des Boeing 737-600 d’une capacité de 102 passagers seront affrétés pour desservir cette route.

La satisfaction du directeur de l’aéroport de Montpellier

En plus des ressortissants algériens qui ne peuvent qu’être soulagé après cette reprise, le président du directoire de l’aéroport de Montpellier-Méditerranée, Emmanuel Brehmer, n’a pas également caché sa joie.

« Après plus de deux années passées à patienter, celles et ceux qui ont des amis et/ou de la famille d’un côté ou de l’autre de la Méditerranée vont enfin pouvoir renouer leurs relations. J’imagine les scènes de bonheur auxquelles nous pourrons assister dans nos aérogares ainsi que dans celles d’Alger et d’Oran. Au-delà des relations amicales et familiales qui vont pouvoir reprendre, c’est également l’activité économique et touristique qui va retrouver sa normalité », a déclaré en effet ce dernier.

Lire aussi – Voyages en Algérie : voici la somme autorisée en avion