La compagnie aérienne Air Algérie pourrait procéder à la suspension ou à la réduction du nombre de ses vols vers Londres cet été. Il ne s’agit pas en fait de sa propre décision. Le transporteur algérien est soumis à des exigences de l’aéroport Londres Heathrow.

L’aéroport d’Heathrow qui est soumis à une forte pression, à laquelle il ne peut pas répondre favorablement en raison d’un déficit en matière d’effectif, a pris en effet la décision de réduire le trafic aérien pendant cet été. Il a ainsi décidé de plafonner le nombre de passagers quotidien à 100 000 personnes jusqu’au 11 septembre, a rapporté mardi 12 juillet le site Bloomberg.

« Notre objectif est de protéger les vols pour la grande majorité des passagers à Heathrow cet été », a déclaré le directeur général, John Holland-Kaye, dans un communiqué cité par la même source.

« Nous reconnaissons que cela signifiera que certains voyages d’été seront soit déplacés vers un autre jour ou un autre aéroport, soit annulés et nous nous excusons auprès de ceux dont les plans de voyage sont affectés », a-t-il ajouté.

Ainsi, l’aéroport de Londres Heathrow a invité les différentes compagnies le desservant à revoir à la baisse le nombre de leurs vols et de leurs passagers. Parmi donc ces compagnie, figure Air Algérie qui effectue actuellement 5 vols par semaines de et vers cet aéroport.

Air Algérie appelé à se soumettre aux exigences de l’aéroport de Londres

Le transporteur algérien ne peut ainsi que soumettre aux exigences de cet aéroport. Air Algérie pourrait ainsi suspendre ses vols ou réduire le nombre de ses liaisons durant cet été de et vers Londres. L’autre option que pourra prendre la compagnie est de réduire les capacités de ses avions pour ne transporter qu’un nombre limité de voyageurs.

Les ressortissants algériens établis en Grande Bretagne, qui sont d’ailleurs en nombre important, sont appelés donc à prendre leurs précaution durant cet été. Ceux qui projetaient de se rendre en Algérie à l’occasion des vacances doivent prendre en considération cette mesure.

Lire aussi : Vols Alger – Doha Air Algérie : tout ce qu’il faut savoir