À l’aéroport de Montréal, les passagers d’un vol d’Air Canada à destination d’Alger ont vécu un véritable cauchemar en raison du report de leur voyage. Un périple dont ils se souviendront longtemps. Les voyageurs n’ont pas été tendres envers la compagnie aérienne canadienne qui, selon eux, manque de professionnalisme.

Prendre l’avion n’est pas toujours une partie de plaisir. C’est ce que Kamel, un père de famille algérien établi aux Etats-Unis, a appris à ses dépens. Le 25 juillet dernier, il a embarqué depuis Boston dans un vol d’Air Canada à destination d’Alger. L’avion devait faire escale à l’aéroport de Montréal. Problème, arrivés à l’aéroport de Montréal, les voyageurs apprennent que leur vol vers Alger prévu à 21h30 est reporté.

C’était le début d’un long calvaire pour le père de famille algérien accompagné de sa fille de 15 mois et de dizaines de voyageurs. « On est arrivé à l’aéroport de Montréal vers 18h00 et on devait changer d’avion pour embraquer à destination d’Alger. Notre vol Montréal – Alger a été reporté d’une heure à 22h30, ensuite reporté une deuxième fois pour 23 h 30, avant d’être tout simplement annulé et remplacé par un autre vol le lendemain à 13 h 30 », a-t-il expliqué.

« Plus jamais Air Canada »

Les passagers ont été donc invités à refaire l’enregistrement pour sortir de l’aéroport. « On a dû refaire tout le processus à nouveau. Reprendre les valises, refaire la chaine pour l’enregistrement et récupérer les bons de transport et de séjour à l’hôtel. On a quitté l’aéroport vers 3h00 de matin », témoigne-t-il encore.

La mésaventure de Kamel et de sa petite fille n’était prête de finir. En effet, le vol de remplacement prévu à 13 h 30 a été aussi retardé. « Après seulement 3 heures de repos, on est revenu à l’aéroport pour refaire encore une fois l’enregistrement pour le vol de remplacement. A notre grande surprise, on nous apprend donc que le voyage est reporté pour 15 h 30, » s’indigne-t-il.

Encore de longues heures d’attente dans un aéroport animé par l’anarchie.  Les voyageurs qui étaient au bout de leur peine ont dû encore patienter jusqu’à 16h00 pour voir leur vol décollé. « Plus jamais Air Canada », nous confie le père de famille qui a vu son voyage avec sa fille virer au cauchemar.