La compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé ce jeudi 21 avril, des perturbations sur certains de ses vols. Le transporteur aérien indique dans un communiqué que ces perturbations, touchent les vols sur le réseau intérieur depuis et vers les aéroports du sud-est du pays. 

Air Algérie précise que ces perturbations sont dues aux mauvaises conditions météorologiques. La compagnie a précisé que cette alerte « demeure en vigueur jusqu’à l’amélioration des conditions climatiques ».

La compagnie nationale précise qu’en raison des mauvaises conditions météorologiques défavorables sur les aéroports du Sud-est caractérisées par des vents forts, accompagné de sable, réduisant fortement la visibilité, son programme des vols de et vers ces régions connait des perturbations.

La compagnie aérienne nationale ne veut surtout pas prendre de risque avec les perturbations climatiques annoncées par Météo Algérie. La sécurité des passagers, de l’équipage et des avions prend la priorité dans les décisions des responsables d’Air Algérie. C’est pour cela que la compagnie algérienne préfère attendre une amélioration des conditions pour reprendre son programme normalement.

Air Algérie baisse ses prix

Il faut rappeler par ailleurs, qu’Air Algérie a augmenté significativement, le nombre de ses vols internationaux. Le nouveau programme de la compagnie nationale a entraîné logiquement, une baisse importante des prix des billets vers différentes destinations.

Les expatriés algériens peuvent ainsi, voyager vers l’Algérie à des tarifs plus qu’intéressants. Air Algérie et les autres compagnies aériennes proposent des vols à la vente à des prix promotionnels.

La baisse généralisée des prix des billets qui touche principalement la destination France intervient suite à l’annonce du renforcement du programme de vols entre les deux pays. Les autorités algériennes ont ainsi ajouté 49 vols supplémentaires au départ et à destination de la France pour la compagnie nationale  Air Algérie. Il faut également compter 49 autres vols dont bénéficieront les compagnies françaises dans le cadre de l’application du principe de réciprocité.