La compagnie de navigation maritime Algérie Ferries a annoncé, ce lundi 18 juillet, la programmation d’une traversée supplémentaire Alicante – Oran, pour les voyageurs algériens bloqués au port d’Alicante. 

Algérie Ferries précise que cette traversée supplémentaire sera assurée, jeudi 21 juillet, par le ferry Tassili II. Cette décision intervient en « en application des instructions des hautes autorités de l’État », précise le communiqué de l’ENMTV.

« L’Entreprise Nationale de Transport Maritime de Voyageurs a programmé un voyage supplémentaire sur le car ferry Tassili II, le jeudi 21 juillet 2022, pour la prise en charge des passagers munis d’un billet ouvert bloqués au port d’Alicante », indique la compagnie

Les passagers qui devront être autorisés à embarquer sont donc ceux qui détiennent des billets ouverts. Chose qui ne va certainement pas plaire aux autres voyageurs qui n’ont pas de billet.

Des voyageurs algériens bloqués au port d’Alicante

Comme déjà rapporté par Algérie Expat, des dizaines de ressortissants algériens se retrouvent livrés à eux-mêmes en Espagne, où ils se sont rendus dans l’espoir de d’effectuer la traversée Alicante-Oran à bord du bateau d’Algérie Ferries.

Ces ressortissants algériens venus de plusieurs pays d’Europe pensaient trouver le moyen de rentrer au pays. En effet, devant l’indisponibilité des billets pour les traversées au départ de Marseille, ils ont décidé de rejoindre l’Espagne, pour prendre le bateau de la compagnie algérienne au départ de l’Alicante à destination d’Oran.

Une seule catégorie concernée

Mal leur en a pris. Car, en arrivant sur place, ces voyageurs n’ont pas pu embarquer étant donné qu’ils n’avaient pas réservé leurs places. Leurs multiples tentatives sont restées vaines. Ils se sont donc retrouvés livrés à eux-mêmes depuis plusieurs jours.

Leurs appels de détresses semblent trouver écho auprès des hautes autorités algériennes. Cette traversée supplémentaire devra rapatrier la plupart de ces passagers. Néanmoins, le communiqué d’Algérie Ferries précise que la catégorie concernée est ceux qui détiennent des billets ouverts. Hélas, ce n’est pas le cas de tout le monde au port d’Alicante.