Accueil Actualité Algérie – Tunisie : accord pour des voyages organisés par bus ?

Algérie – Tunisie : accord pour des voyages organisés par bus ?

Tourisme Tunisie-Algérie
Tourisme Tunisie-Algérie

Les acteurs du secteur touristique en Tunisie attendent le retour des Algériens dès cet été. Le président de la Fédération tunisienne des agences de voyage Jabeur Ben Attoucha appelle à la signature d’un accord autorisant les voyages organisés par bus.

Il s’agit d’une solution qui pourra redynamiser, l’activité touristique dans les deux pays dans le contexte des restrictions sur les voyages. Le président de la FTAV indique dans un entretien à la TAP,   que « le gouvernement tunisien doit réfléchir à des solutions intermédiaires pour sauver la haute saison balnéaire ».

La proposition consiste à la signature d’un accord entre l’Algérie et la Tunisie pour autoriser les voyages organisés entre les deux pays. « Ces voyages peuvent être organisés dans les deux sens par les professionnels des deux pays. Ils disposent déjà du matériel roulant nécessaire et adéquat. Et ce en attendant la levée totale des restrictions imposée à cause de la pandémie de Covid-19 ».

Nombre insuffisant de vols

Le président de la Fédération tunisienne des agences de voyage rappelle que « l’Algérie est un marché d’environ 40 millions d’habitants. La flotte de notre transporteur national (Tunisair), ne peut à elle seule répondre à la demande, surtout en cette période estivale ».

A noter que l’ambassadeur tunisien à Alger et des opérateurs touristiques ont réitéré lundi dernier, leur appel au lancement de plus de vols à l’occasion de la saison estivale. Le voisin de l’est compte énormément sur le secteur du tourisme pour améliorer les chiffres de son économie. Il n’est un secret pour personne que les Algériens font partie des principaux touristes qui affluent vers la Tunisie, particulièrement pendant la saison estivale.

A titre d’exemple, en 2019, ils étaient 3 millions d’Algériens à avoir fait le voyage vers le pays voisins. Ils ne sont actuellement que 30 000, selon les chiffres donnés par le représentant de l’Office national du tourisme tunisien (ONTT).

Quitter la version mobile