La compagnie maritime Corisca Linea a annoncé ce dimanche 3 juillet 2022, un retard sur sa traversée prévue à 19 h00. La direction de l’agence de Marseille informe ses clients que pour des raisons d’exploitation, le navire Le Méditerranée arrivera en retard d’Alger. Le départ de Marseille sera également, retardé, indique la compagnie dans un communiqué.  

La traversée Marseille – Alger programmée pour ce dimanche 3 juillet 2022 à 19h sera retardée. Pour des raison d’exploitation, le ferry Méditerranée qui devra assurer cette traversée, arrivera en retard au port de Marseille. Par conséquent, son départ à destination d’Alger sera retardé.

« Une heure d’arrivée précise à Alger vous sera communiquée par le commandant après l’appareillage du navire », indique le communiqué de Corsica Linea.

La compagnie tient à s’excuser « pour ce désagrément indépendant de sa volonté, remercie son aimable clientèle pour sa compréhension et vous souhaite une agréable traversée à bord de Méditerranée ».

Le Méditerranée au cœur d’une polémique

Pour rappel, le Méditerranée a effectué, vendredi 17 juin, sa première traversée après deux ans d’inactivité. Un arrêt dicté par la pandémie et la suspension des voyages maritimes. Le bateau a en effet servi de centre d’accueil aux réfugiés ukrainiens au port de Marseille.

Le Méditerranée est le plus important des navires de Corsica Linea. Il est destiné à assurer la liaison entre Marseille et le Maghreb. Le navire est pourvu de nombreux services conçus pour maximiser le confort des voyageurs. Il est bien adapté aux traversées relativement longues d’environ 22 heures.

Pour rappel, la dernière traversée du Méditerranée Marseille-Alger de la compagnie maritime française, Corsica Linéa, a fait polémique sur les réseaux sociaux. Dans une vidéo, on voit une quantité considérable d’eau ayant fuité à l’intérieur du bateau.

La vidéo qui a été également largement partagées sur Facebook, montrent des agents d’entretien du bateau en train de nettoyer alors que les voyageurs circulaient devant eux dégageant un air stupéfait.