Accueil Actualité La hausse des prix des billets est inévitable (IATA)

La hausse des prix des billets est inévitable (IATA)

l’IATA
Réouverture totale des frontières, l’IATA presse les gouvernements

La hausse des prix d’avion est inévitable, a indiqué le premier responsable de l’International Air Transport Association (IATA). Pour lui cela devrait intervenir dans les tous prochains mois. La cause ? le tarif élevé du carburant enregistré depuis quelques semaines, explique encore le patron d’IATA.

Force est de constater que le prix du pétrole n’arrête pas de grimper à cause notamment de la crise en Ukraine. Il a ainsi atteint des pics vertigineux et ce au grand bonheur des pays exportateurs de ce produit.

Cela dit, cette hausse significative ne sera pas sans conséquence sur la navigation aérienne. En effet, les compagnies aériennes vont devoir augmenter les prix de leurs billets à l’avenir et ce afin d’équilibrer leurs balances financières.

C’est en tous ce qu’explique le patron d’IATA dans une sortie médiatique mercredi 27 avril 2022. Pour lui, une hausse des prix des billets d’avion est quasiment inévitable dans un proche avenir.

« Le carburant est le coût le plus important d’une compagnie aérienne. », a t-il déclaré. Et d’ajouter «  »Je ne vois donc aucun moyen pour les compagnies aériennes d’absorber cette énorme augmentation des coûts. »

Vers l’adoption du carburant d’aviation durable

Willie Walsh dont les déclarations ont été rapporté par le site irlandais RTE, qui s’est dit par ailleurs satisfait de la reprise enregistrée du trafic aérien, n’a pas écarté que les compagnies aériennes opteraient pour le carburant d’aviation durable.

« Je pense que cela constitue une incitation car non seulement le différentiel de coût a diminué, mais je pense que les gens voient l’avantage d’avoir une plus grande indépendance, de ne pas avoir à dépendre du kérosène car des carburants durables peuvent être produits n’importe où », a t-il expliqué à ce sujet.

« Il ne s’agit pas de dire aux compagnies aériennes ou de les forcer à l’utiliser. En fait, elles veulent l’utiliser, même au différentiel de prix actuel », a t-il encore ajouté.

Quitter la version mobile