En visite dans le Sahara algérien, un photographe américain a comparé certains sites, qu’il a eu à découvrir durant son séjour, à la planète Mars. Selon l’ambassade des Etats-Unis en Algérie, qui a fait part de cette information sur sa page Facebook, le photographe a été tout simplement ébloui par le paysage. 

L’Algérie renferme des sites et des lieux paradisiaques qui peuvent faire d’elle une destination touristiques de premier rang. Hélas, pour de différentes considérations, le pays demeure toujours à la traîne en la matière. Les visiteurs, qui ont eu l’occasion de venir en Algérie, tombent souvent sous le charme de ses montagnes, de ses sites historiques et de son grand désert.

On tombe souvent dans les réseaux sociaux sur des témoignages de touristes étrangers ayant passé quelques jours dans le pays. Ces derniers sont unanimes à ne dire que du bien sur leurs découvertes. Des magazines spécialisés et des médias mondialement connus envoient souvent des rapporteurs et des photographes pour des reportages sur les lieux

Dernièrement, c’est la revue National Géographie qui a dépêché un de ses photographes en Algérie pour un reportage photo. Ce photographe était accompagné par un touriste hollandais. Les deux hôtes de l’Algérie se sont rendus, au cours de leur séjour qui a duré près de deux semaines, à Djanet.

« Mars est un endroit sur Terre »

Le moins que l’on puisse dire c’est que ces deniers n’ont pas du tout regretté leur déplacement. Bien au contraire, ils ont été ravis et surtout éblouis par les sites enchanteurs qu’il ont découvert dans cette ville, connue pour ses lieux naturels et patrimoniaux qui crèvent les yeux.

Le photographe américain ne s’est d’ailleurs pas retenu pour exprimer son émerveillement devant le spectacle auquel il a eu droit, lui et son compagnon. Le rapporteur de National Géographie est allé jusqu’à comparer les sites qu’il a visité à la planète Mars, a indiqué l’embrassade des Etats unis en Algérie, dimanche 24 juillet, sur sa page Facebook.

Le photographe américain Andrew Studer s’est rendu en Algérie et a pris ces photos incroyables en disant : « Mars est un endroit sur Terre », a écrit la représentation diplomatique, qui a pris le soins de publier les photos prises par ce photographe répondant donc au nom de Andrew Studer.

Lire aussi – Tourisme : l’Algérie est une destination « sûre et authentique »