La compagnie aérienne nationale, Air Algérie, a publié une autre note concernant les anciens billets ou EMD-Voucher archivés durant la pandémie de la Covid-19. Le transporteur algérien précise que toutes les destinations sont concernés et invite ses clients à consulter le lien dédié à la modification et aux remboursement de ces titres de voyage.

Air Algérie apporte, ce jeudi, des précisions concernant les billets restés en suspens à cause de la fermeture forcée des frontières durant la pandémie. Alors que le précédent communiqué concernait seulement quelques destinations, cette fois-ci, Air Algérie indique toutes les destinations sont concernés, y compris la France.

Ainsi, la compagnie aérienne vise à assainir la situation des réservations. Air Algérie met à la disposition de ses clients ce lien, afin de permettre à ses clients « d’organiser leur prochain voyage » ou de « demander un remboursement auprès de leur agence ».

« Votre demande sera traitée quelques jours »

Des facilitations sont ainsi offertes aux voyageurs concernés avec une rapidité de traitement des demandes. « Votre demande sera traitée quelques jours après votre enregistrement », indique la compagnie nationale dans son communiqué, avant de rappeler que « la date limite de réception des demandes est fixée au 30 novembre 2022 ».

Il est à signaler que le problème des billets non utilisés a pris des proportions embarrassantes pour Air Algérie. Ses clients ont soulevé le problème à maintes reprises. Le PDG fraîchement installé à la tête d’Air Algérie, Yacine Benslimane, s’est vite mis au travail. Il veut surtout en finir avec ce dossier en autorisant les modifications et les remboursements. D’où ce nouveau appel aux clients concernés.

Dans son précédent communiqué, Air Algérie n’avait en effet mentionné que Dubaï, Londres, Montréal, Rome/Milan, le Caire, Genève, Bruxelles, Vienne et Lisbonne. Cette fois-ci, Air Algérie a généralisé cette procédure à toutes les destinations.

Lire aussi : Cherté des billets d’avion : où en est la commission d’enquête ?