Le projet d’ouverture d’une ligne maritime reliant Mostaganem (Algérie) et Marseille (France) pourrait enfin voir le jour. Le wali de Mostaganem, Aïssa Boulahyia, a en effet révélé lors de la visite de l’ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, que le projet est sur la bonne voie.

Annoncé depuis plus de cinq ans, l’ouverture de cette ligne, tant attendue par les Mostaganémois et les ressortissants algériens résidant au sud de la France, pourrait enfin se concrétiser. C’est ce qui ressort de la rencontre entre le wali de Mostaganem et l’ambassadeur de France en Algérie. En effet, Aïssa Boulahyia a déclaré que « le travail est en cours pour relancer le projet concernant l’ouverture de la nouvelle ligne maritime directe Mostaganem- Marseille ».

Ligne Mostaganem – Marseille : un projet tombé à l’eau

Rappelons que c’est l’ancien wali de Mostaganem, Abdelwahid Temmar, qui est à l’origine du projet en 2016. Il avait en effet débattu avec le PDG de l’ENTMV des grandes lignes et avait décidé le lancement de la liaison maritime Mostaganem-Marseille, dans un proche délai.

En 2017, le Président directeur général de l’Entreprise portuaire de Mostaganem (EPM), Ryadh Bouldjouidja, avait indiqué que « cette ligne maritime sera régulière à partir de 2018 à raison d’une desserte tous les quinze jours en première étape ». La société française Corsica Linéa avait même donné son accord quant à l’ouverture de cette liaison, avant que le projet ne tombe à l’eau.

A noter que le marché du transport maritime est considère comme un levier important dans la politique économique de l’Algérie. L’ouverture de cette nouvelle ligne aura certainement des retombées économique très lucratives, notamment lorsqu’on sait qu’une population importante originaire d’Algérie réside au sud de la France.