La cour de justice d’Alger a fait de graves révélations sur l’affaire des navires quasi-vides d’Algérie Ferries. L’affaire concerne le car-ferry Tassili II qui a effectué une traversée Marseille-Skikda avec à son bord 21 véhicules et 39 passagers.

La justice indique que les premiers résultats de l’enquête font état d’un fait de corruption orchestré avec la complicité des responsables de la compagnie maritime. Dans un communiqué publié ce mardi 28 juin, la cour d’Alger donne les résultats préliminaires de l’enquête sur l’affaire des navires quasi-vides d’Algérie Ferries.

L’enquête révèle un recours à l’usage délibéré des réservations fictives au niveau du système automatisé de la plateforme numérique de réservation. Ces fausses réservations seraient faites dans le but d’empêcher les voyageurs de réserver.

La justice souligne que le Tassili II est parti du port de Skikda vide, alors que de nombreux voyageurs souhaitaient réserver. La capacité du navire est estimée à 1 300 passagers et 300 véhicules. Au retour, le Tassili II a pris la mer avec à son bord 21 véhicules et 39 passagers.

« Complicité des responsables » d’Algérie Ferries

Le procureur de la République près le tribunal de Skikda a informé le parquet du pôle économique et financier du Tribunal d’Alger de soupçons « de faits de corruption, ayant porté atteinte aux intérêts des citoyens et de l’entreprise nationale du transport maritime de voyageurs, lors de la traversée entre le port de Marseille et Skikda, opérée par le navire Tassili II ».

Le communiqué souligne à cet effet, que le navire d’Algérie Ferries « Tassili II a effectué la traversée Alger – Marseille du 1er juin 2022, vide et a fait le voyage retour le lendemain 2 juin, quasiment vide. Il a transporté seulement 39 voyageurs et 21 véhicules bien que sa capacité est de 1300 voyageurs et plus de 300 véhicules ».

Selon les premiers éléments de l’enquête, cet acte est « prémédité avec la complicité des responsables de la compagnie.» Plusieurs voyageurs qui voulaient réserver ont été informés que les billets ont été vendus.