La compagnie française Corsica Línea est depuis quelques jours, sous les feux de la critique. Les passagers mécontents n’hésitent pas à partager leurs mésaventures sur les réseaux sociaux.  La cherté des billets de bateau et des services à bord sont parmi les points les plus critiqués par les voyageurs.

Les témoignages ne manquent pas. Chaque traversée est rapportée par des retours d’expérience de passagers. Certains expriment leur satisfaction des conditions de voyages. Mais le plus souvent, les témoignages sont négatifs.

C’est le cas de ce passager algérien de la Corsica Línea. Cet internaute pointe du doigt la cherté des services à bord des bateaux de la compagnie française. « Je viens vers vous pour vous avertir du « profitage » de Corsica Línea qui vendent une bouteille d’eau de 1,5 L a 4 euros ».

La mini-pizza à 12 euros

L’usager excédé explique que les clients « qui n’avaient pas le choix malheureusement, ont fait une queue de 2 heures pour s’en  procurer une ».  Car « ces grandes bouteilles se vendent seulement au service restauration ! Les services snack et cafétéria ne vendent que des petites bouteilles d’eau à 2.7 euros ! » déplore-t-il.

Le passager algérien dénonce par ailleurs, les prix  des autres produits nécessaires que les clients sont contraints d’acheter «  sans vous parler des mini-pizza à 12 euros et j’en passe », a-t-il ajouté. S’il a un conseil à donner aux usagers de la compagnie maritime française c’est « pensez à prendre de la nourriture et des boissons avant d’embarquer ».

A noter que des insuffisances sur les navires de Corsica Línea ont été relevées par le député de l’émigration Tawfik Khedim. Dans une vidéo partagée dimanche sur les réseaux sociaux, le parlementaire  s’est montré très critique envers la compagnie corse.

Le député de l’émigration souligne que le temps d’attente au débarquement est toujours plus long sur les voyages de Corsica Línea. Un autre désagrément pour les passagers est celui de l’absence, à bord du navire Jean Nicoli, d’une porte latérale de sortie des piétons qui donnera sur le pont de la gare maritime.

Tawfik Khedim relève également une autre disparité de taille entre la compagnie algérienne Algérie Ferries et le transporteur français Corsica Línea. Il s’agit des prix beaucoup plus chers chez Corsica Línea.