Un vol entre Paris et Alger de la compagnie aérienne française, ASL Airlines, a été dérouté mardi 3 mai pour atterrir à Palma, en Espagne. Selon le témoignage des passagers, ledit vol n’a pas été autorisé à l’aéroport international d’Alger. 

Les passagers qui ont pris, mardi 3 mai dernier, le vol Paris – Alger de la compagnie aérienne française ASL Airlines ont vécu un moment de panique et une mésaventure qu’ils n’oublieront pas de si tôt. L’avion a été dérouté faute d’autorisation. Les voyageurs ont cru au pire.

L’avion qui assurait la liaison a décollé de l’aéroport parisien à 9h 20. Arrivé à la hauteur d’Alger, sa destination, l’appareil a dû rebrousser chemin, faute d’autorisation d’atterrir à l’aéroport international d’Alger. Les voyageurs ne comprenaient rien alors.

Grosse panique des voyageurs

L’appareil s’est dirigeait ensuite vers l’aéroport de Palma en Espagne où il s’est posé. Selon des témoignages, l’avion s’est immobilisé sur les lieux plus deux de temps. Des moments durant lesquels les passagers ne savaient pas à quel saint se vouer. Ils ne pouvaient en fait que prendre leur mal en patience.

A vrai dire, ces derniers se sont sentis un peu soulagés malgré ce désagrément. Les voyageurs avaient imaginé au départ qu’il s’agissait d’une quelconque panne. Ainsi après un suspense qui n’a que trop duré, l’avion a redécollé pour atterrir ensuite à Alger vers 12h 30 et ce au grand bonheur de ses passagers.

Les responsables concernés appelés à s’expliquer

Les voyageurs n’ont en outre pas caché leur courroux. Ils ont en effet exprimé leur mécontentement et ont demandé de savoir les raisons qui ont poussé l’aéroport d’Alger de refuser l’atterrissage de l’appareil.

Cette question reste d’ailleurs posée et impose d’ailleurs aux responsables de cet aéroport mais aussi à ceux de la compagnie aérienne ASL Airlines qui assurait le vol à s’exprimer sur ce sujet.