La compagnie aérienne espagnole Volotea a adopté une nouvelle politique pour le transport de bagages des voyageurs. Ces derniers sont donc appelés à se soumettre à ces nouvelles dispositions qui sont d’ailleurs entrées en vigueur pour l’ensemble des vols de la compagnie. 

Volotea a été autorisée à reprendre ses vols de et vers l’Algérie. Elle se contente cependant jusque-là d’opérer sur trois lignes entre la France et l’Algérie. Elle dessert en effet la ligne Oran- Marseille, Alger- Bordeaux et Constantine- Marseille. Il va sans dire que ces liaisons sont concernées par les nouvelles dispositions adoptées par la compagnie concernant le port des bagages.

Des mesures qui concernent notamment à l’option « embarquement prioritaire » qui permet au client de transporter un bagage à main en cabine et d’économiser dans le paiement du bagage transporté.

« Sans l’embarquement prioritaire, vous ne pouvez emporter qu’un petit sac avec vous en cabine », indique la compagnie low cost espagnole dans un communiqué publié sur son site. Ce sac doit être transporté sous le siège en cabine et ne doit pas contenir des liquides dépassant 100 ml. Par contre, le passager qui opte lors de sa réservation pour « l’embarquement prioritaire » a droit à un petit sac à main et un bagage à main en cabine.

Bagages en soute avec Volotea : ce qu’il faut savoir

Par ailleurs Volotea a souligné que chaque voyageur peut transporter avec lui jusqu’à 5 bagages en soute. Le poids total de ces bagages ne doit cependant pas dépasser les 50 kilos, indique la compagnie aérienne. Le passager a le choix d’enregistrer des bagages de 10kg, 20kg ou 25 kg. Pour chaque kilo excédentaire dépassant le poids indiqué par sac, il sera appelé à payer 12 euros.

À l’embarquement, le passager doit payer 50 euros pour chaque bagage, souligne encore la même source qui précise que les vélos, planches de surf ou instruments de musique entre autres bagages spéciaux peuvent être transportés.

Lire aussi – France : une nouvelle compagnie lance des vols vers l’Algérie