Les Etats Unis d’Amérique devront lever à partir de 12 juin, une nouvelle restriction sur les voyages. La présentation d’une preuve d’un résultat négatif au test Covid-19 de moins de 24 heures, ne sera plus requis. Cette décision qui intervient après un lobbying intense des industries du voyage et de l’hôtellerie, concerne les voyageurs algériens.

Les Etats Unis devraient lever son exigence selon laquelle les voyageurs aériens internationaux doivent être testés négatifs pour le covid-19, dans la journée avant leur entrée. Cette règle mise en place depuis janvier 2021, serait supprimée à compter de dimanche à minuit.

Les autorités sanitaires du pays jugent qu’il n’était plus nécessaire d’imposer aux voyageurs le test négatif. Cette décision intervient après que les industries du voyage et de l’hôtellerie ont fait pression pour que l’exigence de test soit annulée.

Cette mesure entrée en vigueur à l’ère Trump, impose aux voyageurs entrant aux États-Unis par avion de présenter la preuve d’un résultat négatif au test Covid-19 effectué dans la journée d’avant le vol. A noter que les États-Unis obligent toujours la plupart des arrivants non américains à être complètement vaccinés.

« Un effet dissuasif sur une économie »

Le PDG de Airlines for America, Nicholas Calio qui s’est félicité de cette décision indique que «la science a montré à maintes reprises que l’exigence de test avant le départ n’est pas efficace et n’arrête ni même ne ralentit la propagation du Covid. Franchement, le seul impact de l’exigence de test avant le départ est un effet dissuasif sur une économie déjà fragile ici aux États-Unis ».

Néanmoins, cette mesure n’est pas définitivement abandonnée. Car “s’il est nécessaire de rétablir une exigence de test avant le départ- y compris en raison d’une nouvelle variante préoccupante – le CDC n’hésitera pas à agir”, a déclaré un haut responsable de l’administration Biden.

Pour rappelle en avril dernier, un juge fédéral a annulé une autre règle restrictive qui visait à freiner la propagation de Covid-19. Une mesure selon lequel les voyageurs doivent porter des masques dans les avions et autres moyens de transport public. Le ministère de la Justice a fait appel de la décision.