La compagnie aérienne Transavia a été dénoncée sur les réseaux sociaux, pour avoir mis en vente des billets, pour des vols non autorisés entre la France et l’Algérie. C’est un internaute qui a divulgué cette « manigance », que certains n’hésitent pas à qualifier « d’arnaque déguisée » de la part du transporteur français. 

Les autorités algériennes ont autorisé le mois de mai dernier la hausse du nombre de vols de et vers l’Algérie. Le programme des dessertes des différentes compagnies desservant le pays a été ainsi considérablement renforcé et ce au grand bonheur des ressortissants algériens établis dans de différents pays étrangers. Ces derniers se sont d’ailleurs rués vers les différents points de vente et ont pris d’assaut les sites des compagnies pour réserver leurs places en vue de rentrer au bled.

La pression ne s’estompe toujours pas et les expatriés algériens sont toujours en quête de vols disponibles et de billets à moindre cout. C’est ainsi qu’ils guettent la moindre occasion pour réserver. Certains d’entre eux n’hésitent pas à procéder à des vérifications, au niveau des sites des compagnies, dans le but de trouver des liaisons disponibles.

Les voyageurs algériens avertis

En faisant ses recherches, un ressortissants algériens est tombé, tout d’un coup, sur des vols Lyon- Constantine, chez la compagnie low cost française Transavia, prévus pour le mois d’août en cour.

Après vérification, il s’est avéré que ces vols ne sont pas autorisés par les autorités algériennes. En effet, ces vols Lyon-Constantine ne figure pas sur le plan de vol autorisé par l’Algérie et qui a été publié par Transavia le mois de juin dernier.

Les ressortissants algériens sont donc avertis. Transavia n’est pas autorisée à opérer sur cette ligne cet été. Du coup, ces vols mis en vente ne sont pas disponibles. Tout billet acheté ne sera en conséquence pas valide et devrait être remboursé.

Lire aussi : Paris-Alger à 105 euros : Transavia baisse les prix vers l’Algérie