Accueil Actualité Traversée d’Algérie Ferries Marseille – Bejaia annulée : voici la raison

Traversée d’Algérie Ferries Marseille – Bejaia annulée : voici la raison

Les problèmes des voyageurs avec Algérie Ferries ne semblent pas prêts de finir. Ce jeudi 16 juin, une traversée Marseille-Bejaia a été tout simplement, annulée sans aucun préavis. Selon le député de l’émigration, les voyageurs n’ont eu aucune information jusqu’à leur arrivée au port de Marseille.

Dans une publication partagée sur sa page officielle, Abdelwahab Yagoubi a confirmé cette information. « Je reçois des appels depuis ce matin de nos compatriotes qui sont arrivés tôt à Marseille après de longs voyages et qui ont réservé sur la traversée Marseille-Bejaia prévue aujourd’hui 16 juin 2022. Personne de l’ENMTV n’est sur place. Apparemment la traversée a été annulée sans prévenir la clientèle », a-t-il écrit.

Le député de l’émigration assure avoir contacté le directeur par intérim de la compagnie maritime et attend toujours la réponse. Le premier responsable d’Algérie Ferries devra s’exprimer sur cet énième défaillance de communication.

Les passagers exigent des explications

Les passagers ont été surpris ce matin de trouver les portes du port fermées. Aucun responsable ou représentant de la compagnie n’a été chargé de donner des précisions aux voyageurs. Certains de ces passagers assurent avoir parcouru des centaines de kilomètres pour arriver au lieu de l’embarquement.

Pour le moment aucune explication officielle n’a été donnée sur les raisons de cette annulation. Les passagers dénoncent un mépris total à leur égard et demandent des explications claires et convaincantes.

Voici les raisons de l’annulation

Selon des sources proches de la compagnie maritime, la traversée Marseille-Bejaia a été annulée ce jeudi en raison d’un taux de remplissage très bas. Le nombre de voyageurs ayant réservé pour ce voyage serait très inférieur à la capacité du Tassili II.

Les responsables d’Algérie Ferries auraient préféré annuler cette traversée et éviter un nouveau scandale comme celui du Badji Mokhtar III. Selon les mêmes sources, le Tassili II qui devait assurer cette liaison subit actuellement, une opération d’entretien et de vérification afin d’être prêt pour la prochaine traversée.

Quitter la version mobile