Un ancien policier algérien est jugé actuellement en Belgique pour des faits de terrorisme.  Le parquet fédéral a requis une peine de quinze ans de prison contre Fayçal Ghelam né en 1974 en Algérie.  L’homme est jugé par défaut puisqu’il serait détenu dans la prison kurde de Jerkin, au nord de la Syrie.

L’homme né en Algérie, où il aurait exercé comme policier, est arrivé en Belgique à la fin 1999 et a obtenu la nationalité belge en 2004 après avoir eu un enfant avec une femme belge. Le Belgo-algérien connaîtra ensuite, des soucis avec la justice. En 2008,  il avait notamment écopait de quatre ans d’emprisonnement pour des vols à main armée réalisés avec des armes lourdes.

Fayçal Ghelam commence ensuite son histoire avec la radicalisation. En 2012,  le quadragénaire est parti en Egypte, embarquant avec lui sa fille de 12 ans. Les deux se forment en vue de rejoindre les rangs du groupe Etat islamique (EI). Ils rejoignent la Syrie en novembre 2013.

Le ministère public belge explique que ce sont des fonds belges qui ont servi à financer le voyage de l’homme d’origine algérienne et sa fille. D’où  la compétence du tribunal correctionnel à traiter cette affaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici