Un bateau de pêche immatriculé m 212/500 d’une largeur de 18 mètre a chaviré jeudi dernier,  au large d’Azeffoun en Kabylie maritime. Les dix sept membres de l’équipage ont été sauvés par des pécheurs marins et les gardes-côtes. Aucune victime n’est enregistrée alors que l’opération d’amarrage du bateau devrait être effectuée ce samedi.

Les raisons de naufrage du bateau de pêche seraient liées à un problème technique. L’incident s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi au large d’Azeffoun en Kabylie maritime. Le drame a été évité grâce au courage d’autres pécheurs qui se sont dépêchés sur les lieux pour secourir les dix sept marins qui se trouvaient à bord du bateau.  Aucune victime n’est enregistrée parmi les marins.

Pour rappel, en septembre dernier, dix sept marins ont été secourus au port d’Alger après que leur bateau a chaviré et ait été envahi par les eaux. Un membre de l’équipage est décédé par noyade.

Le navire portugais a failli connaitre un sort tragique. Le cargo dénommé IVAN MADERA “s’est penché sur son côté droit après avoir été envahi par les eaux”, indique un communiqué de la Protection civile.

L’incident a déclenché une opération de secours qui est parvenue à « faire sortir 17 marins qui se trouvaient à bord du cargo ».  Une équipe de plongeurs de la protection Civile et un bateau semi-rigide ont été par ailleurs, mobilisés « dans le cadre de l’opération de recherche qui se poursuit encore ». Selon la même source, « Il est possible qu’il y ait une personne disparue en mer »

Article précédentCherté des billets d’avion sur les vols Paris-Alger : la polémique continue
Article suivantArnaque au visa d’étude : comment 75 étudiants algériens ont été roulés dans la farine

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici