Un sans-abri algérien, âgé de 50 ans, a été retrouvé mort dans un fourgon à Rovereto, au nord de la plaine du Pô, en Italie.  La découverte macabre a eu lieu aux premières heures de la matinée de mardi 26 juillet, dans le quartier populaire des Fucine.

L’alerte a été donnée par une jeune fille qui, passant à côté du van, a remarqué quelque chose d’anormal. Intriguée, elle sollicite les services de sécurité. La police locale intervient sur lieu, mais  comprend vite que l’homme ne dormait pas… il était mort.

Selon le site local « il Dolomiti », le SDF algérien était connu dans la région. Il logeait dans un fourgon, de type « Fiat Fiorino », abandonné depuis des mois sur un parking de la ville.

Cet  Algérien habitué des centres d’accueil de la ville, serait mort dans son sommeil durant la nuit de lundi à Mardi. Le périmètre a été bouclé pendant des heures pour les besoins de l’enquête. Le corps du quinquagénaire a été ensuite transféré à l’hôpital de la ville à des fins d’autopsie.

En janvier 2021, un drame similaire s’est produit dans la ville de Rovereto. Le corps sans vie d’un sans-papiers d’origine maghrébine a été retrouvé dans un immeuble abandonné. L’homme etait mort de froid.

L’homme, dont l’identité n’a pas  été diffusée, a été retrouvé sans vie dans une structure abandonnée où il s’était réfugié.  Le corps du migrant n’a signalé aucune blessure et les causes du décès ont été immédiatement établies. Il s’agissait d’un décès par hypothermie. Cause confirmée par les carabiniers.

En raison du nombre de plus en plus croissant de migrants arrivés en Italie, les places mises à leur disposition dans les structures d’accueil ne suffisent plus.

Lire aussi : Un Algérien décède tragiquement aux Etats-Unis