Vente des billets d’Algérie ferries en France : le cauchemar continue

1
Algérie Ferries
Algérie Ferries

Le cauchemar continue pour les Algériens résidants en France et désirant entrer au pays durant le prochaine saison estivale. Réserver une place en avion ou en bateau relève d’un parcours de combattant pour les usagers qui ne savent d’ailleurs plus à quel saint se vouer devant ce calvaire qui n’en finit pas.

Le calvaire de la diaspora algérienne qui s’offre en spectacle quotidiennement devant les agences d’Algérie ferries surtout, a été sujet de plusieurs organes de presse français. Des journalistes sont allés à la rencontre des clients de cette compagnie qui s’entassent jours et nuit devant les boutiques du transporteur algérien en France.

C’est le cas du journal le Monde qui a réalisé cette semaine un reportage devant l’agence de Marseille. Une agence qui ne désemplit pas de jour comme de nuit. Et ce, depuis l’ouverture des réservations des traversées prévues cet été.

« Dormir ici pour être sûrs d’acheter leur billet »

Selon le média Français, la situation a dégénéré mercredi dernier, au niveau de ce bureau d’Algérie ferries. Vendredi 27 mai, le calme est revenu mais le cauchemar des clients n’en finit pas.

« Certains sont venus hier soir et ont dormi ici pour être sûrs d’acheter leur billet », a indiqué un des ressortissants algériens faisant la queue dans l’espoir d’avoir un ticket. Celui-ci affirme qu’il fait la chaine à tour de rôle avec son épouse. Celle-ci était attendue pour prendre le relais pour libérer son mari qui devait aller au travail.

Pour éviter ces files interminables, des usagers optent pour des réservations en ligne. Mais cela ne marche pas à tous les coups. « J’ai pu réserver des billets mais je n’ai pas pu payer sur Internet, voilà pourquoi je suis là », explique à ce titre, Selma, une Algérienne qui veut également faire un saut au bled cet été. Pour réserver via le net, l’attente risque également d’être longue.

« Cela fait trois jours que je ne dors pas »

« Cela fait trois jours que je ne dors pas », a affirmé d’ailleurs, Selma qui dit avoir réservé un billet à 4h du matin lorsque “ le site fonctionne le mieux parce qu’il y a moins d’affluence“, a t-elle indiqué. Malheureusement pour elle, elle n’a pas pu payer son billet, d’où son inquiétude que celui-ci ne soit annulé.

En fait, les exemples et les témoignage sur le cauchemar que vivent les Algériens en France à cause des réservations n’en manquent pas et chaque jour apporte son lot de mésaventures. Jusqu’à quand ? c’est la question que se posent en fait, les expatriés algériens.

 

1 COMMENTAIRE

  1. un pays qui n’arrive pas à vendre des billets, c’est honteux. laissez la place aux competents. vous avez fait couler tt un pays. honte à vous

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici