Un accord d’ouverture d’une école internationale italienne à Alger est signé  ce samedi 6 novembre, par le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, et  le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Luigi Di Maio. Deux autres accords dans les domaines de la Justice et de la sauvegarde du patrimoine culturel ont été signés par l’Algérie et l’Italie.

Le président italien Sergio Mattarella entame une visite d’Etat en Algérie à la tête d’une importante délégation. Il a été accueilli à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene par le président algérien, Abdelamdjid Tebboune.

Lors d’une cérémonie présidée par les deux présidents, trois accords dans les domaines de l’Education, de la Justice et de la sauvegarde du patrimoine culturel ont été signés.

Un accord d’ouverture d’une école internationale italienne à Alger

Il s’agit notamment, d’un accord d’ouverture d’une école internationale italienne à Alger. Un protocole de jumelage entre les Ecoles supérieures de la magistrature d’Algérie et d’Italie a été également signé lors de cette cérémonie par le directeur général de l’Ecole supérieure de la magistrature, Abdelkrim Djadi, et par le président de l’Ecole supérieure italienne de la magistrature, Giorgio Latanzi.

Un accord-cadre a été, également,  signé entre l’Ecole nationale supérieure de sauvegarde du patrimoine culturel et sa restauration de Tipasa et l’Institut central de la restauration de Rome.

Ces accords ont été conclus à l’issue d’un entretien, en tête à tête, entre le président Tebboune et son homologue italien, élargi aux membres des délégations des deux pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici