L’affaire du jeune algérien ayant voyagé clandestinement, dans la soute d’un avion d’Air Algérie, connait de nouveaux rebondissements. Les premières sanctions viennent de tomber. Quatre agents de la police des frontières (PAF) ont été suspendus à titre conservatoire par la Direction générale de la sûreté nationale.

La DGSN qui avait dépêché une commission d’enquête à l’aéroport de Constantine, prend ses premières décisions. Quatre éléments relevant de la police des frontières postés au niveau de l’aéroport international sont suspendus à titre conservatoire. Les investigations se poursuivent et de nouvelles décisions devraient être prises.

Ces décisions font suite à l’incident du jeune Aymen, ayant voyagé clandestinement, dans la soute d’un avion d’Air Algérie. Une vidéo circulant sur internet et relayée par les médias algériens montre le jeune homme agé tout juste de 16 ans, qui a été découvert à l’arrivée de l’avion à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle.

Une première en Algérie

Aymen se serait glissé à bord de l’avion avant son départ de l’aéroport de Constantine.  Le jeune homme qui a effectué ce voyage dangereux était très éprouvé. L’incident est survenu sur le vol d’Air Algérie AH1118 du mercredi 9 mars qui a effectué la liaison entre l’aéroport Mohamed Boudiaf de Constantine et Roissy Charles de Gaulle en France, une première dans les annales de la compagnie algérienne.

« Je me suis mis à plat ventre pour passer sous la clôture en barbelés. Je me suis caché un bon moment pour que le garde ne puisse pas me voir. Dès qu’il a quitté son poste, j’ai pu entrer », a-t-il raconté dans une vidéo largement relayée sur la Toile.

Selon les premières informations relayées sur les réseaux sociaux, ce jeune homme qui a effectué ce voyage dangereux serait originaire d’une localité relevant de la région de Chelghoum Laïd dans la wilaya de Mila. Il a pu déjouer tous les contrôles de l’aéroport de Constantine pour accéder au tarmac. Ensuite, il s’est caché dans la soute à bagages d’un avion d’Air Algérie qui assurait la liaison Constantine-Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici