Félicitations ! Vous avez obtenu une admission dans une université en France. La procédure de demande de visa d’étude peut différer selon le pays. En effet ? Pour obtenir le visa étudiant long séjour, l’administration Française exige des ressources financières suffisantes. D’ailleurs, beaucoup d’étudiants essuient des refus pour motif financier ou absence de garant. 

La prise en charge est l’un des moyens pour les étudiants étrangers dont les Algériens de justifier leurs moyens financiers de subsistance dans le cadre de leurs études en France. Le fameux garant ! Une étape cruciale pour la demande de visa étudiant qui s’avère très contraignante pour certains étudiants algériens.

En effet, que ce soit pour acquérir le visa ou pour accéder à un logement en France, chaque étudiant doit impérativement trouver un garant pour avoir un dossier complet. Le garant doit être une personne de la famille proche : père, mère, frères, sœurs, grands-parents, oncles ou tantes maternels ou paternels.

Cette tâche peut s’avérer difficile pour les étudiants qui n’ont pas de famille proche en France car ils sont quand même obligés de trouver un garant.

Conditions sur le garant pour le visa d’étude

La première solution, privilégiée par la plupart des étudiants, est simple : demander à un proche. Toute personne physique qui déclare ses revenus en France et qui a un avis d’imposition officiel peut se porter garant pour le demandeur.

Il est à noter que le garant ne peut résider en France, mais les conditions sur son revenu restent les même. Néanmoins, il est très préférable d’en avoir au sein de l’union européenne pour des conditions juridico-financières. Le garant doit fournir ces documents.

Si votre garant réside en Algérie

  • Attestation de prise en charge du garant.
  • Copie de pièce d’identité du garant.
  • Lettre explicative sur le lien avec le garant.
  • Justification du lien parenté, le cas échéant, avec l’étudiant (fiche familiale d’état civile, livret de famille, acte de naissance, jugement)

Si votre garant est fonctionnaire ou salaire

  • Attestation de travail.
  • Affiliation CNAS.
  • Trois dernières fiches de paie.
  • Trois derniers relevés bancaires.

Si votre garant est agriculteur

  • Fiche signalétique.
  • Relevé bancaire des trois derniers mois en dinars.

Si votre garant exerce une profession libérale

  • Attestation d’exerciez d’activité (agrément, décision d’installation,)
  • Attestation des impôts (C20).
  • Relevés bancaires des trois derniers mois en dinars

Si votre garant est retraité

  • Attestation de retraite avec montant actualisé.
  • Relevés bancaires, ou postaux des trois derniers mois en ligne.

Si votre garant réside en France

  • Attestation de prise en charge de votre garant.
  • Lettre explicative sur votre lien avec le garant.
  • Copie d’une pièce d’identité de votre garant : passeport, carte d’identité, titre de séjours en cour de validité.
  • Justification du lien parenté (fiche familiale d’état civile, livre de famille, acte de naissance, jugement)
  • Dernier airs d’imposition sur le revenu.
  • Trois dernières fiches de paie.
  • Trois derniers relevés bancaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici