L’Union européenne a fermé ses portes aux demandeurs de visas. C’est ce qu’a affirmé, mardi 19 juillet, le site spécialisé SchengenVisaInfo. Selon la même source, les voyageurs qui souhaitent se rendre dans l’un des 26 pays formant cet espace doivent donc attendre l’automne prochain pour éventuellement obtenir un rendez-vous de dépôt de dossier.

Ils doivent être certainement des milliers d’Algériens qui projetaient de se rendre en Europe, pour y passer quelques jours de vacances cet été. Il y a lieu de signaler que la France a toujours constitué la destination privilégiée des touristes algériens. Cette année encore, ils seront à coup sûr nombreux ceux qui voudraient faire une virée dans ce pays.

Malheureusement pour eux, les portes sont fermées. En effet, selon le site spécialisé SchengenVisaInfo, les rendez-vous le dépôt de visa Schengen sont suspendus, pour les pays hors de Union européenne, et ce  jusqu’au mois de septembre, en raison de la forte demande enregistrée suite à la reprise des vols et les traversées maritimes.

Inutile donc pour les Algériens de tenter d’obtenir un créneau auprès des centres auprès des prestataires en charge de collecter les dossiers de visas, à savoir VFS Global, TLS Contact et BLS International entre autres, lesquels, faut-il le signaler, n’ont pas communiqué sur le sujet.

Point de rendez-vous de visa Schengen ?

Il est vrai que les demandes de visas touristiques ont explosé durant cette saison estivale. En Algérie, un grand nombre de touristes ont pris d’assaut les centres chargé de la collecte des demandes de visas, afin de pouvoir partir en Europe et plus particulièrement en France.

Les quotas de visas octroyés auraient été ainsi dépassés, ce qui aurait inévitablement engendré le gèle de l’opération. Si l’information se révèle vraie, les vacanciers algériens ne peuvent donc que changer leurs plans  de vacances en optant pour d’autres destinations.

Cette décision pourra faire l’affaire d’autres pays notamment la Tunisie qui pourrait ainsi récupérer une partie de ces touristes. Cela d’autant plus que les frontières terrestres algéro-tunisiennes ont été ouvertes et ce depuis vendredi dernier.

Lire aussi – Visa France : quand VFS Global mène la vie dure aux étudiants algériens