Le Collectif des Algériens en France annonce l’organisation le 24 novembre prochain, la première rencontre annuelle avec des représentants de la communauté nationale établie en France. L’objectif de cette rencontre inédite, est de « défendre avec efficience les intérêts de la communauté nationale », souligne ce collectif cité par l’APS.

Le Collectif des Algériens en France indique que « dans le cadre de l’Algérie nouvelle qui se construit, nous citoyens algériens établis à l’étranger devons humblement contribuer à la réalisation durable de ce noble projet pour nous et les générations à venir ».

Les participants à cette rencontre dont les étudiants, universitaires, chefs d’entreprise, sportifs, artistes, représentants d’associations et membres de la communauté exerçant des professions libérales, discuteront de plusieurs questions d’intérêt.

La rencontre sera l’occasion de soulever les questions et mettre sur la table des propositions de nature à « valoriser toutes initiatives et consolider l’émergence et la mise en place d’un réseau algérien structuré », précise l’association de la diaspora.

L’Algérie a besoin de sa diaspora

A noter que le président algérien Abdelmadjid Tebboune a maintes fois, insisté sur l’importance stratégique majeure de la diaspora algérienne établie à l’étranger. Le chef de l’Etat a appelé récemment, les missions diplomatiques à accorder un intérêt particulier à la diaspora algérienne à l’étranger.

Le président algérien a donné des instructions au corps diplomatique pour «  mettre en place des cadres et des mécanismes idoines pour gérer cette opération et permettre aux membres de notre diaspora aux talents avérés d’apporter leurs contributions ». S’adressant aux diplomates algériens, Tebboune a déclaré : «  vous devez communiquer avec la communauté en mettant à leur disposition des numéros verts outre l’ouverture de canaux de communication directs ou électroniques ».

Tebboune souligne que la communauté algérienne à l’étranger « recèle des compétences lui permettant d’apporter un plus qualitatif aux efforts de développement dans notre pays ». Affirmant que « armée d’une forte volonté, notre communauté ne demande que son association à cet effort collectif à travers l’entrepreneuriat innovant, l’échange d’expertises et la formation », soutient-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici