Alors que la majorité des pays, notamment musulmans, ont fixé la date de l’Aid al-Adha pour le 9 juillet, cinq pays annoncent que cette fête religieuse sera célébrée le dimanche 10 juillet.

Selon le Centre internationale d’astronomie, ces cinq pays sont situés dans la région de l’Asie de l’Est. Il s’agit de la Malaisie, du Sultanat de Brunei, de l’Indonésie, de Hong Kong et du Japon.

Après avoir enquêté sur l’observation du croissant du mois de Dhu al-Hijjah ce mercredi, ces cinq pays ont fixé la date de l’Aid al-Adha pour le dimanche 10 juillet. Ils ont officiellement annoncé que l’observation du croissant du mois de Dhu al-Hijjah n’était pas confirmée.

De ce fait, ces cinq pays soulignent que le premier jour du mois de Dhu al-Hijjah sera le vendredi 01 juillet. Par conséquent, le premier jour de l’Aïd al-Adha sera célébré le dimanche 10 juillet.

L’observation du croissant n’a pas été prouvée

Sur Tweeter, le Centre international d’astronomie a rapporté les fatwas respectives de ces pays. « L’observation du croissant n’a pas été prouvée aujourd’hui (mercredi). Le vendredi 1er juillet est le premier jour du mois de Dhu al-Hijjah, et le dimanche 10 juillet sera le premier jour de l’Aïd al-Adha », indique-t-on.

Par ailleurs, le Centre a expliqué cette différence dans la date de l’Aid al-Adha : « Le soleil a maintenant commencé à se coucher dans le monde islamique oriental. Les pays musulmans commenceront bientôt à annoncer, successivement, les résultats de l’enquête concernant l’observation du croissant du mois de Dhu al-Hijjah et la date de l’Aïd al-Adha ».

Par ailleurs, l’Algérie, la France, le Maroc, le Canada et les autres pays du monde ont annoncé l’Aïd al-Adha pour samedi 9 juillet 2022. Car à l’instar de l’Aïd al-Fitr et du mois de Ramadan, l’Aïd al-Adha appelé également Aid el Kébir n’est pas célébré le même jours dans l’ensemble des pays musulmans. C’est le cas d(ailleurs, cette année encore.