Le retour en France risque d’être compliqué pour les ressortissants algériens entrés au pays durant cette saison estivale. Difficile pour eux en effet de trouver une place disponible chez Air Algérie. Sur les autres compagnies, les billets sont excessivement chers.

Après les tracasseries et le calvaire qu’ils ont vécu pour réserver une place, entrer en Algérie et passer quelques jours de vacances auprès des leurs, les Algériens résidant en France risquent de se retrouver confrontés à une même situation pour faire voyage retour.

Pour cause, les places sont indisponibles chez la compagnie aérienne Air Algérie. L’ensemble des vols prévus durant ce mois d’août sur la ligne Alger- Paris affichent en effet complets. Les Algériens qui veulent donc rentrer en France ne peuvent que se rabattre sur d’autres lignes desservies par Air Algérie qui opère plusieurs vols au départ des autres aéroports algériens à destination de différentes villes en France.

Cela dit, ce n’est pas si évident de trouver des places disponibles au vu de la grosse demande enregistrée depuis le début de l’été. Une autre alternative s’offre pour les voyageurs algériens. Il s’agit des autres compagnies aériennes desservant les différentes lignes entre l’Algérie et la France.

Vols Alger – Paris : les prix exorbitants d’un aller simple

Cela dit, les émigrés algériens qui opteront pour l’un de ces transporteurs étrangers seront appelés à débourser nettement plus pour faire leurs voyages. Les prix pratiqués par ces compagnies sont en effet exorbitants.

Il y a lieu de signaler que les vols Paris – Alger (aller simple) sont commercialisés à partir 490 euros chez Air France. La compagnie aérienne à bas prix néerlandaise, Transavia, propose des billets à pas moins de 530 euros sur la même ligne. Mais la palme du billet le plus cher, sur cette ligne, revient à la compagnie low cost espagnole, Vueling, avec des prix dépassant les 630 euros.

Lire aussi : Air Algérie publie une mise à jour des conditions d’entrée en France