Le consulat général d’Algérie à Montréal a publié, ce jeudi 21 juillet, un rappel important concernant le protocole sanitaire sur les vols Montréal – Alger. La représentation diplomatique invite les voyageurs à respecter les mesures en vigueur et à prendre leurs dispositions avant l’arrivée à l’aéroport.

Le consulat d’Algérie à Montréal rappelle aux ressortissants algériens et étrangers qui s’apprêtent à prendre l’avion sur les vols Montréal – Alger, « que l’exigence d’un passeport vaccinal de moins de 9 mois ou d’un test PCR négatif de moins de 72 heures est toujours en vigueur ».

La représentation diplomatique algérienne au Canada invite également «  tous les voyageurs à respecter scrupuleusement cette mesure et à prendre leurs dispositions avant leur arrivée à l’aéroport afin d’éviter tout type de désagrément ou retard ».

A noter que le nombre de vols sur la route Alger –  Montréal s’élève à 11 rotations par semaine. Air Algérie assure 8 vols aller-retour alors que la compagnie canadienne Air Canada opère 3 rotations. Au départ, Air Algérie effectuait 3 vols par semaine avant de passer à 5. Un nombre qui a été jugé insuffisant pour répondre à la demande grandissante sachant que le Canada abrite un nombre important de ressortissants algériens.

Le Canada applique une nouvelle mesure sur les voyages aériens

Il faut souligner, par ailleurs, que le Canada a décidé récemment d’assouplir les conditions d’entrée dans son territoire. La bonne nouvelle, qui a réjoui les membres de la communauté algérienne désirant voyager cet été, est relative à la décision des autorités canadiennes de suspendre les tests Covid aléatoires dans ses aéroports.

Cette mesure, qui est déjà entrée en vigueur, a été prise pour réduire les délais d’attente rencontrés. Les voyageurs vaccinés ne seront plus obligés de donner un échantillon dès leur arrivée en sol canadien.

Ces tests seront effectués à l’extérieur des aéroports, soit en personne dans certains emplacements comme des magasins ou pharmacies, soit lors d’un rendez-vous virtuel pour un test d’autodépistage.