Une enquête d’une grande envergure est menée depuis quelques jours au sein de la compagnie aérienne, Air Algérie ainsi que l’entreprise de transport maritime, Algérie Ferries, concernant la vente et les prix des billets d’avion. C’est ce que révèle le ministre des Transport qui affirme avoir entrepris plusieurs mesures afin de lever le voile sur ce nouveau scandale qui risque de faire tomber plusieurs tête dans les deux entreprises.

Les prix  des billets d’avion pratiqué par Air Algérie a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Jugés exorbitants, ces coûts ont été dénoncés aussi bien par les passagers que par leurs représentants et les députés de l’émigration. Les cris des uns et des autres n’ont pas laissé indifférentes les hautes autorités algériennes. C’est ainsi le Premier ministre qui a reconnu que ces prix étaient effectivement trop chers, a annoncé il y a quelques semaines à peine l’ouverture d’une enquête pour déterminer les raisons de cette cherté.

Un rapport accablant du premier ministre

Cette annonce d’Aïmene Benabderrahmane n’est pas restée lettre morte. Une enquête a été bien lancée. Celle-ci a été confiée au ministre des Transports. C’est en tous cas ce qu’a indiqué le député de l’émigration, Abdelouahab Yagoubi, dimanche 28 novembre, dans un post sur sa page Facebook. Ce dernier a pris en effet le soin de reprendre les différentes décisions prise par le ministre des Transports.

Celui-ci a fait état d’un rapport sur la corruption au sein de la compagnie aérienne algérienne, Air Algérie et l’entreprise de transport maritime des voyageurs, Algérie Ferries. Ce rapport établi par les services du premier ministère a révélé l’existence des barrons qui font dans le business dans la vente des billets des réservations au sein des deux compagnies, indique la même source.

Afin de tirer le voile sur cette corruption qui frappe les deux entreprises, une enquête a été ainsi lancée. Celle-ci concernera l’ensemble des dirigeants et fonctionnaires de la compagnie aérienne algérienne, souligne la même source. Le ministre des Transport a promis par ailleurs qu’il remettra de l’ordre très prochainement au sein des deux entreprises.

1 COMMENTAIRE

  1. haaaa ces grosses tetes algériennes de l’ère ancienne, ils ont construit des « ALCATRAZ » partout à travers le territoire national et comme par magie ils se sont tous retrouvés dedans. c’est magique !!! non ???
    haaaa s’ils savaient que ça allait se passer comme ça, l’argent serait passé ailleurs !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici