L’ouverture du secteur du transport aérien et maritime aux opérateurs privés en Algérie est en bonne voie et pourra se concrétiser prochainement, a indiqué, ce mardi, le ministre des Transports AissaBekkaï.  

De nouvelles compagnies de navigation aérienne et maritime verront bientôt le jour en Algérie. C’est ce qui ressort des déclarations du ministre des Transports à la chaine de télévision Echorouk TV. Aissa Bekkaï a annoncé que ses services ont accepté 9 dossiers pour la création de compagnies de transport aérien.

Le ministre n’a cependant pas dévoilé les noms des opérateurs qui ont eu l’aval de son département ministériel en vue de se lancer dans l’aviation de transport de voyageurs. Il n’a pas également fixé une date précise pour la concrétisation de ce tant attendu projet.

En outre, le même responsable a indiqué que sept dossiers ont eu l’accord de ses services pour la création des compagnies de transport maritime, de voyageurs et de marchandises. Aissa Bekkaï a souligné par ailleurs qu’il procédera à la révision de certains textes à même de permettre de faciliter la tâche aux investisseurs. « Nous allons faire en sorte de faciliter l’investissement. Il y aura de nouveaux cahiers de charges », a-t-il déclaré.

Il faut dire que ce dossier relatif à la création des compagnies privées de navigation aérienne et maritime trouve toutes les peines du monde pour se concrétiser. Annoncée depuis belle lurette déjà, ces nouvelles compagnies n’arrivent toujours pas à voir le jour. Pourtant le besoin au renforcement de ce secteur avec d’autres entreprises se fait grandement sentir. Air Algérie et Algérie Ferries, les deux compagnies de transport aérien et maritime en activité en Algérie, ne parviennent pas à faire à la demande qui va grandissante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici