Encore une déclaration rassurante concernant la reprise de l’importation des véhicules neufs en Algérie. L’annonce qui pourra réjouir les concessionnaires et les citoyens algériens émane cette fois, du directeur général du développement industriel et de la compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie, Ahmed Zayed Salem.

Intervenant lors d’un colloque de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), le responsable a affirmé que le dossier relatif à l’importation des véhicule aboutira bientôt. Il a soutenu ainsi que le nouveau cahier des charge sera près pour être publié dans les tous prochains jours.

Il y a lieu de signaler que c’est ce cahier des charges qui plombe jusqu’ici le retour de cette activité suspendue depuis quelques année en Algérie. Sa publication était annoncée initialement pour le mois de janvier dernier. Elle a cependant été ajournée étant donné que ce fameux cahier n’était pas prêt.

Interpellé le mois de février 2022 sur le sujet, le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar a affirmé que celui-ci sera publiée « prochainement », sans toutefois avancer une quelconque date.

« Le nouveau cahier des charges sera bientôt prêt »

On est pratiquement à la moitié de l’année et ce cahier ne voit toujours pas le jour au grand dam des concessionnaire automobiles et le commun des Algériens qui attendent impatiemment le retour de cette activité.

Ces derniers peuvent entretenir encore l’espoir avec cette déclaration du directeur général du développement industriel et de la compétitivité industrielle au ministère de l’Industrie. Ahmed Zayed Salem a affirmé, lundi 6 juin, que les services de ce département ministériel sont aux dernières retouches de ce cahier et l’opération touche à sa fin.

Ce responsable a expliqué qu’il a été procédé à l’élaboration d’un cahier des charges pour chaque type de véhicule, et ce, afin d’éviter tout problème à l’avenir et pour permettre du coup à cette activité de repartir sur de  bonnes bases. Il a ainsi souligné que les véhicules différent et les conditions de leur importation doivent l’être également.

Il est de même d’ailleurs concernant le montage et la fabrication automobile qui devrait reprendre incessamment, selon toujours le même responsable.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici