Industrie automobile : l’Algérie dévoile sa nouvelle stratégie

0
Usine automobile
Usine automobile

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Zeghdar, s’est exprimé à nouveau au sujet du montage et de la construction automobile en Algérie. Une industrie qui tarde à repartir après sa suspension en 2019. Ce qui n’a pas été d’ailleurs, sans conséquences, sur le marché de l’automobile qui a été durement impacté.

Le montage automobile lancé pourtant à grande pompe en 2014-2015 en Algérie a été suspendu en 2019 sur décision des hautes autorités du pays. S’exprimant sur le sujet, le chef de l’Etat a affirmé que ce que se faisait n’était pas une vraie industrie automobile. Cette industrie n’a cependant pas été définitivement suspendue.

Les services concernés préparent depuis, le terrain pour repartir sur de bonnes bases et permettre ainsi l’installation d’une véritable activité dans le domaine. C’est ce qu’a expliqué encore le ministre de l’Industrie, Ahmed Zaghdar dans une récente sortie médiatique.

“Une stratégie a été adoptée pour l’avancement de cette industrie, qui reposait sur l’installation locale comme point de départ, avec une augmentation du taux d’intégration à moyen terme avant d’aller vers une véritable industrialisation à long terme”, a affirmé le ministre dans un entretien accordé mercredi 1er juin au quotidien, Algérie maintenant.

Construction automobile: la stratégie du gouvernement

« Après que l’expérience du montage automobile s’est avérée inefficace et face à un marché qui attire l’attention des grands constructeurs automobiles, l’opportunité se présente pour inciter à la fabrication de véhicules localement en échange de l’obtention du marché local », explique le ministre.

Pour Ahmed Zaghdar « la condition principale est l’investissement effectif dans cette filière industrielle et l’intégration des usines implantées en Algérie dans les réseaux internationaux d’usines implantés par ces industriels ».

Le ministre a affirmé ainsi que son département travaille pour « l’élaboration et à la mise en œuvre de la stratégie optimale pour atteindre ces objectifs, qui est de créer de la richesse et de la valeur ajoutée en exploitant des marchés importants comme celui de l’automobile en les finançant par une véritable industrie locale ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici