Le gouvernement algérien est décidé à impliquer la diaspora dans le plan de relance économique. Une délégation d’une quarantaine d’investisseurs de la communauté algérienne en France arrive ce lundi 1er novembre à Alger. Ces investisseurs qui séjourneront du 1er au 9 novembre en Algérie, entameront une série de rencontres de concertation avec plusieurs responsables à différents niveaux.

Le plan de relance économique tel qu’il a été présenté par le gouvernement,  vise à renforcer la place et le rôle des expatriés algériens dans le domaine de l’investissement.  La délégation d’investisseurs de la communauté algérienne en France, entamera des rencontres avec les acteurs économiques et industriels.

Les membres de la délégation sont d’ailleurs porteurs d’une dizaine de projets qu’ils comptent réaliser dans les domaines de la numérisation, de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme et de la santé notamment.

Selon Kacem Aït Yalla, président de la Chambre algérienne de commerce et d’industrie en France (Caci-France) qui conduit la délégation qui explique « eu égard à son programme de rencontres de concertation avec plusieurs responsables à différents niveaux, cette visite est la première du genre au vu également de ses objectifs adaptés à la feuille de route de l’Algérie nouvelle».

« La diaspora très solidaire avec l’Algérie »

La délégation prendra part à la Conférence sur l’investissement en Algérie les 6 et 7 novembre au CIC d’Alger. Les membres de la diaspora effectueront des visites sur plusieurs sites de projets d’investissement ainsi que des rencontres de concertation avec des membres du gouvernement et des responsables en relation avec l’investissement.

Parmi les représentants de  la délégation figurent des représentants du cluster Digital Africa spécialisé dans la promotion de l’entreprise, dans l’écosystème institutionnel et dans l’élaboration des plateformes d’intelligence collective.

«Le choix du 1er novembre pour entamer cette visite n’est pas fortuit, il correspond au déclenchement de la lutte armée pour le recouvrement de la souveraineté nationale. Hier, c’était l’indépendance politique de l’Algérie arrachée de haute lutte, aujourd’hui, nous sommes mobilisés en tant que diaspora très solidaire avec l’Algérie, peuple et État, pour relever le défi de l’indépendance économique», a précisé le président de la Caci-France.

3 Commentaires

  1. YA OULED EL-DJAZAIR EL-GHALIA !!! marhaben bikoum !!! bienvenue dans votre pays l’ Algérie. Montrez au monde entier de quoi vous estes capables. Toutes vos action au profit de votre nation honoreront la mémoire des BRAVES MARTYRS de novembre !!! vous ne les regretterez jamais !!! qui investi chez soit n’est jamais perdant.
    BARAK ALLAHOU FEL OUMMAHATE EL-DJAZAIRIATE ELLI DJABOUKOUM
    – Gloire aux Martyrs de la Révolution de Novembre,
    – Gloire aux Martyrs du Devoir,
    – Que vive le peuple algérien dans la paix et la prospérité.

  2. yaou tab tab , dans les annees 70, un jeune maregue dit a el hadj el anka allah yarrahmou, oum fakou ya elhadj, et le cardinal lui repondit elli fakou, oum rahou, alors, aujourd hui elli rahou disent a tebboune et aux decideurs qui veulent les fourrer encore, yaou fakou, klitou drahem el petrole, achrabtou hlib elbagra. ou baatou elbagra , et aujourd hui vous vous etes rappeles qu il y a une diaspora a l etranger, et ce n est plus ouled franca.

    • seuls les juifs et les gitans qui n’ont pas de PATRIE. meme à la fin de leurs vies on les enterrent là ou ils meurent. des apatrides, quoi. que vaut la monnaie devant sa mère et père ? un jour, tu regretteras et tu pleureras, mais ce sera trop tard, le train serait déjà passé. en fin de compte, si tu avais bien lu, tu t’apercevrais que je me suis adressé aux seuls « OULED EL-DJAZAIR et non à « tout le monde ». à la prochaine ya p’ti !!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici